Goggia gagne la 1re descente de la saison de la Coupe du monde à Lake Louise

The Associated Press

LAKE LOUISE, Alb. — Sofia Goggia a repris où elle avait laissé à Lake Louise, en Alberta.

La skieuse italienne a gagné la première descente de la saison de la Coupe du monde, signant une quatrième victoire consécutive au Parc national de Banff. Elle avait balayé les trois courses l’année dernière.

«Je suis très heureuse du dénouement et du résultat, mais je ne suis pas encore heureuse de ma performance parce que je pense que ce n’était pas assez précis aujourd’hui», a dit Goggia à La Presse Canadienne.

Malgré son évaluation, elle a présenté un chrono gagnant de 1:47,81.

Seulement six centièmes de seconde ont séparé la première et la troisième place, alors que la Suissesse Corinne Suter, championne olympique en titre en descente, a pris le deuxième échelon, à quatre centièmes de la gagnante.

L’Autrichienne Cornelia Hütter (1:47,87) a terminé troisième pour son 18e podium en Coupe du monde.

«J’étais sous tension et anxieuse quand elles ont effectué leur descente parce qu’on ne sait jamais. C’est une question de centièmes sur cette piste, qui est longue de trois kilomètres, a mentionné Goggia. Gagner par quatre centièmes de seconde, c’est incomptable.»

La Québécoise Marie-Michèle Gagnon (1:50,20) a été la meilleure Canadienne avec une 24e place.

«Nous avons fait beaucoup de slalom géant à l’entraînement pour améliorer ma technique et pour espérer passer au niveau suivant. Nous avons effectué moins d’entraînement en descente, a expliqué Gagnon. Mon sentiment n’est pas tout à fait à point en ce moment et vous pouvez probablement le constater en me voyant descendre. C’est une question de trouver un bon équilibre pour attaquer, mais attaquer de la bonne façon.»

Stefanie Fleckenstein (1:53,10), de la Colombie-Britannique, a quant à elle terminé 39e. Elle a skié sous la bannière indépendante, vendredi, et elle tente de revenir au sein de l’équipe nationale.

«Je suis sur la bannière indépendante depuis deux ans maintenant, a-t-elle soutenu. C’est difficile comme skieuse de vitesse parce que les équipes nationales ont la priorité avec beaucoup d’entraînements. L’objectif est d’utiliser ma place à la Coupe Nor-Am pour tenter de me requalifier, mais ce sera une bataille.»

Une autre descente est prévue samedi, suivie du super-G dimanche.

Goggia était devenue seulement la troisième femme à enregistrer un tour du chapeau à Lake Louise, la saison dernière, après l’Américaine Lindsey Vonn (2011, 2012 et 2015) et l’Allemagne Katja Seizinger (1997).

Après avoir remporté quatre des cinq premières descentes féminines en 2021-22, Goggia a chuté au super-G de Cortina, en Italie, seulement deux semaines avant les Jeux olympiques.

Malgré des blessures au genou et à la jambe, l’Italienne de 30 ans a décroché la médaille d’argent en descente à Pékin derrière Suter, qui a terminé derrière Goggia au deuxième rang du classement général en descente, la saison dernière.

«Nous devons nous pousser à la limite et je suis excitée pour la descente de demain, a déclaré Suter. J’ai commis deux ou trois petites erreurs aujourd’hui, mais je pense que quand tu vas vite, ça arriver et c’est normal.

Goggia est à la recherche d’un troisième globe de cristal consécutif en descente. Elle deviendrait la première à réussir l’exploit depuis les six conquêtes consécutives de Vonn, de 2007-08 à 2012-13.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires