Sportivement sociable

Par superadmin
Sportivement sociable

Par Steeve Carpentier | CHRONIQUE. Dans plusieurs domaines, l’homme est porté à reconnaître ses semblables. Ils se font souvent un petit signe qui approuve leurs ressemblances. Avez-vous remarqué? 

Ça se fait chez les camionneurs, les policiers, les motards, les caravaniers et bien sûr chez les sportifs. Il y a différentes manières de se manifester. La main, le pouce, la tête, le sourire, le mouvement du sourcil et la parole peuvent être utilisés pour entrer en contact.

Une des premières choses que j’ai apprises sur mon vélo est de saluer tous ceux que je croise sur 2 roues, peu importe leur niveau ou le choix de leur  monture. Encore plus vrai lorsque je les dépasse. Ce n’est pas parce que quelqu’un roule sur un siège banane avec panier sonnette qu’il ne mérite pas respect et sourire. J’approuve le fait que vous êtes dans l’effort du déplacement à manivelle.

Peu importe votre niveau, élite ou randonneur du dimanche, la politesse du bonjour devrait être au rendez-vous. Si quelqu’un est sélectif dans ses choix, exemple «tu ne roules pas assez vite pour que je te salue» et bien s’il daigne vous regarder ayant l’air de vous dire «Ne me dérange pas, je suis en train de battre un temps», dites-vous qu’il n’est pas rendu très loin dans son cheminement personnel. Il y en aura toujours qui se prendront un peu trop au sérieux, des Contador de région.

J’ai aussi remarqué que certaines activités favorisent le brin de causette. À titre d’exemple, la marche en raquette est optimale pour se faire de nouveaux amis. En effet, il y a souvent une seule piste à suivre et la vitesse très lente optimise les échanges entre randonneurs. Les adeptes de sports de plein air sont assez ouverts à la camaraderie.

Il se peut aussi que certains préfèrent garder ces moments pour décrocher et éviter toute relation interpersonnelle. Dans d’autres cas, vous les saluez mais ensuite ils vont passer le restant de leur sortie à se demander qui vous êtes? Pourquoi m’a-t-il regardé? Je ne le connais même pas. Haha!

Les dernières études prouvent que les gens ayants un mode de vie actif avec de bonnes relations vivent plus heureux et plus longtemps. Donc rien de mieux que de bouger en socialisant. Et pourquoi ne pas ajouter le mot «sporciable» dans le dictionnaire? La combinaison du sportif sociable ne serait-elle pas la solution au bonheur?

Rire rêver réaliser!

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des