Canonica et Coulombe demeurent avec les Cats

Patrick Vaillancourt pvaillancourt@icimedias.ca

Canonica et Coulombe demeurent avec les Cats
Lorenzo Canonica. (Photo : Hebdo Patrick Vaillancourt)

HOCKEY.  Le directeur général des Cataractes de Shawinigan Martin Mondou a bougé à la date limite des transactions, mais ce ne sont pas les Lorenzo Canonica ou Antoine Coulombe dont on attendait qu’ils soient échangés qui ont changé d’adresse.

Après avoir échangé le capitaine William Veillette et Daniel Agostino avant Noël, Mondou a mis la main sur Stéphane junior Huard d’Halifax et Loick Daigle de Victoriaville.

Jeudi soir, une transaction impliquant Mathis Cloutier et un choix de 9e ronde en 2025 a été effectuée avec les Foreurs de Val-d’Or pour un choix de 6e ronde en 2025.

Lors de la dernière journée des échanges, Loic Usereau a pris la direction de Chicoutimi en retour d’un choix de 3e ronde en 2023.

Puis, les Tigres et les Cats ont procédé à une transaction de choix au repêchage alors qu’un choix de 7e ronde en 2023 revient à Shawinigan en retour d’un choix de 7e ronde en 2025.

C’est en raison d’une blessure grave au gardien Antoine Coulombe que ce dernier n’a pas été échangé il y a un mois. « On n’avait pas beaucoup de choses à faire pour cette période d’échanges avec les jeunes qu’on a. On avait un excellent 20 ans avec Will Veillette, un excellent 20 ans avec Antoine Coulombe, et un bon Européen avec Canonica. On avait une entente potentielle avec une équipe pour Coulombe, mais les résultats à la suite d’une résonnance magnétique ont été mauvais. C’est pourquoi il n’était pas dans l’alignement et il sera absent pour encore deux mois. « , commente le directeur général Martin Mondou.

De son côté, Canonica avait une clause de non-mouvement avec les Cats. « On était en discussion avec quelques équipes jusqu’à la fin pour Cano. On a convenu ensemble de certains scénarios, on avait ouvert la porte à certaines équipes, mais on avait convenu que si on n’avait pas quelque chose qui aiderait notre équipe dans le futur, on allait rester en statu quo », ajoute Martin Mondou.

Le directeur général a aussi avoué qu’il s’agissait d’une certaine déception pour Coulombe. « La transaction était pratiquement faite et Antoine avait une ouverture pour aller avec cette équipe. C’est décevant parce qu’on a été obligé de redonner un choix de 1ère ronde dans la transaction avec Olivier Nadeau parce que sa blessure était plus grave que prévu. C’est un autre dossier où les blessures viennent de nous enlever de bons éléments puisqu’on aurait eu un très bon retour. À Shawi, l’adversité on commence à connaître ça! On va construire avec ce qu’on a, et le hockey junior c’est comment tu développes tes jeunes qui est important. »

Pour le prochain repêchage en 2023, les Cataractes disposeront de deux choix de première ronde, deux choix en 2e ronde, deux choix en 3e ronde, un choix de 4e ronde, et deux choix en 5e, 6e et 7e ronde. « On ne mangera pas beaucoup de sandwichs au repêchage », conclut Mondou avec une pointe d’humour.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires