Défis du Parc de retour à Saint-Jean-des-Piles

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Défis du Parc de retour à Saint-Jean-des-Piles
On retrouve en partant de la gauche: Steeve Carpentier, co-propriétaire du 2800 Hébergement Aventure; le maire Michel Angers qui participera à l'épreuve à vélo du 114 km; Martine Tousignant, du parc national de la Mauricie; et Marie-Josée Gervais, directrice générale de Défis du Parc. (Photo : L'Hebdo / Bernard Lepage)

SPORTS. Après une première expérience à l’entrée de Saint-Mathieu-du-Parc en 2018, l’événement Défis du Parc sera de retour cette année du côté de Saint-Jean-des-Piles pour sa 13e édition qui se tiendra du 6 au 8 septembre.

Le vaste chantier de mise à niveau au parc national de la Mauricie est cependant une belle occasion pour l’équipe de Marie-Josée Gervais d’innover et par le fait même, de se renouveler.

Présenté une première fois l’année dernière, le triathlon est de retour cette année lors de la journée du dimanche. Au lieu du lac Wapizagonke, les athlètes débuteront cette fois-ci leur épreuve au lac Édouard et à sa magnifique plage qui fait le bonheur des touristes depuis des décennies.

Les participants enfourcheront par la suite leur vélo sur une distance de 30 km et enfin, remettront le pied à terre pour une course en sentier de 8 km autour du lac Édouard. Alors qu’initialement, Défis du Parc ne prévoyait pas tenir de course individuelle, la forte demande a fait fléchir la directrice générale qui limitera cependant le nombre de participants à 300. Et ce groupe s’élancera pour l’épreuve 8 km en même temps que les triathlètes.

Dans le cadre de cette 13e édition, une toile de l’artiste Lynn Garceau fera l’objet d’un tirage au bénéfice de la Fondation du SSS de l’Énergie. Un total de 250 billets à 20$ sera mis en circulation et le nom du gagnant sera dévoilé le 6 septembre au 2800 Hébergement Aventure. L’œuvre a été réalisé avec de la peinture recyclée de marque Boomerang, du fabriquant Société Laurentide représentée ici par Maryse Gervais (à gauche).

La journée du samedi 7 septembre sera réservée aux 1300 cyclistes qui prendront le départ dans le secteur Rivière-à-la-Pêche. En raison des travaux du côté de Saint-Mathieu-du-Parc, les épreuves à vélo se dérouleront sur deux distances: 57 km et 114 km. Il s’agit d’un aller-retour entre le site de départ et le belvédère Le Passage et d’un double aller-retour pour les cyclistes qui s’attaqueront à la plus grande distance.

Lors de la journée du vendredi 6 septembre, Défis du Parc revient avec sa marche de 3 km du côté du lac Édouard. Lancée lors de la 5e édition, cette ballade, où tous les participants marche à leur rythme, était à l’origine réservée aux aînés mais elle est maintenant ouverte maintenant à tous les groupes d’âge.

Autre nouveauté, Défis du Parc utilisera les installations du 2800 Hébergement Aventure pour tenir son quartier général où les participants pourront finaliser leur inscription. Situé à quelques kilomètres de l’entrée du parc, le nouveau complexe d’hébergement aventure se transformera en centre d’enregistrement et en salle d’exposition puisque conférenciers et exposants y défileront durant le weekend.

Défis du Parc comptera donc environ 2000 athlètes participants cette année. Un chiffre intentionnellement inférieur aux années antérieures. «C’est une question de sécurité et pour nous’ c’est une priorité», explique tout simplement la directrice générale Marie-Josée Gervais qui doit coordonner une logistique très complexe puisque l’édition 2019 se tiendra sur deux secteurs: Rivière-à-la-Pêche et lac Édouard.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires