Défis du Parc : des participants inspirants!

Par _redaction shawinigan
Défis du Parc : des participants inspirants!
(Photo : courtoisie)


Dans le cadre de la 15e année des Défis du Parc, l’Hebdo et l’organisation des Défis vous amènent à la rencontre de personnes inspirantes qui gravitent autour de l’événement. Participants, bénévoles, encadreurs, bienvenue dans les coulisses des Défis du Parc 2022!

Rencontre avec Caroline Beaudry

L’aventure avec les Défis du Parc, particulièrement avec l’équipe féminine des Roses, a débuté en 2016 pour Caroline Beaudry. Plus précisément: lors d’un déjeuner d’affaires de la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières, au cours duquel la fondatrice des Défis Marie-Josée Gervais avait remis un chandail de vélo au ministre de l’époque Denis Lebel.

«Devant tout le charisme de Marie-Josée et ses valeurs clairement exprimées, je me suis dit : si être active a cet impact, je veux être dans le sillon de cette grande dame!. J’ai donc été cueillir l’information sur le groupe Les Roses et j’ai déposé ma candidature sans me poser de questions. Je ne connaissais personne dans le groupe. Je venais d’entrer dans la quarantaine, je n’avais vraiment jamais fait de sports et ne possédais pas de vélo. Sans réaliser que je venais de m’embarquer dans un défi de 105 km avec 1800 mètres de dénivelés dans le Parc national de la Mauricie, j’ai plongé dans l’aventure et ça m’a transformé. Depuis, je n’arrête plus de bouger!

Qu’est-ce qui vous a amené à participer aux Défis du Parc?

 Depuis 2016, c’est un immense bonheur d’être une Rose et de participer annuellement aux Défis du Parc, tels que proposé par Marie-Josée et son équipe. Cet événement est une source de fierté, de dépassement, de plaisir et de retrouvailles avec mes amies Roses de tout le Québec notamment. Depuis 2019, j’entraîne même mes collègues de Cogeco dans l’événement puisque l’entreprise est désormais l’une des grandes partenaires.»

«J’ai même initié ma maman grâce à la marche des générations, ajoute-t-elle. Je prendrai le départ avec elle cette année encore pour une deuxième occasion. Je suis fort reconnaissance à l’égard de Marie-Josée, son équipe et leurs complices de nous permettre de se développer autant dans le plaisir.»

Qu’est-ce qui vous motive dans tout ça?

«Ce qui m’assure le plus d’assiduité à bouger, c’est le besoin d’équilibre physique et mental. J’ai le sentiment de mettre toutes les conditions favorables en place pour vieillir en santé. Qui ne veut pas voir s’épanouir ses enfants et petits-enfants? J’ai aussi un beau cercle d’amies actives depuis Les Roses. C’est une grande source de motivaion et ça me donne toujours beaucoup d’élan de partager ces agréables moments avec elles.

Qu’auriez-vous à dire à une personne qui n’ose pas embarquer dans une telle aventure?

«D’abord, mettez la performance de côté et joignez-vous à des membres de votre famille et amis qui mettent le plaisir au premier plan ou à un groupe comme Les Roses qui vous offre de partir de la base pour progresser sans vous comparer aux autres. Puis, changez vos perceptions. Arrêter de croire que l’activité physique exige un profil particulier (on a nos rondeurs, et puis!). Nous avons le corps et la vie que nous avons. Il suffit d’essayer, d’écouter son corps et de se respecter.

«Si la marche est ce qui vous convient, marchez! Si le vélo vous tente, osez! À chaque personne sa façon de bouger, mais sortez de la maison et prenez de la vitamine soleil! Avec très peu de temps actifs quelques fois par semaine, vous verrez rapidement les bienfaits sur votre moral et votre corps. Vous aurez envie de recommencer et c’est la clé! Le cercle vertueux de la motivation se mettra à tourner. À vous d’expérimenter!»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

L'Hebdo du St-Maurice

1672, avenue St-Marc,
Shawinigan, Québec
G9N 2H4

Plateforme EZ Newzsite par Textuel et Tollé
Données météo fournies par OpenWeatherMap.