Isaac Ménard: progresser dans un rôle différent

Photo de jcossette
Par jcossette
Isaac Ménard: progresser dans un rôle différent
Isaac Ménard dispute actuellement sa troisième saison au sein de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). (Photo : courtoisie des Cataractes - Olivier Croteau)

HOCKEY.   
Les Cataractes de Shawinigan ont vécu le summum du hockey junior l’an dernier en remportant le Trophée du Président, ce qui leur a valu un billet pour le tournoi de la Coupe Memorial. 

Tous savaient que la saison suivante en serait une de reconstruction, y compris Isaac Ménard. Or, n’allez pas croire que ça allait l’affecter pour autant, lui qui connaît une très bonne campagne avec 25 points au compteur après 40 matchs.

Dans un premier temps, il faut savoir que les Cataractes s’en tirent très bien dans cette première année de transition alors qu’ils se retrouvent au milieu du classement, soit en 10e place (sur 18 formations).

« On n’est pas dans la même situation que la saison dernière, mais on le savait. À partir du moment que nous en étions conscients, on avance jour après jour et on verra où ça va nous mener, lance-t-il d’emblée. Étant donné que je suis plus vieux, j’essaye de jouer un rôle de bon leader et je veux amener les jeunes à être plus à l’aise, autant sur glace que hors glace. C’est sûr que j’essaye de montrer l’exemple avec mon rôle de vétéran. »

Tel que mentionné plus haut, le Trifluvien occupe le quatrième rang des pointeurs de la formation shawiniganaise, derrière Félix Lacerte – un autre Trifluvien -, Jordan Tourigny et Lorenzo Canonica.

« J’avais connu un bon début de saison et j’ai ralenti un peu. On a ensuite eu une bonne pause aux Fêtes qui a fait du bien et on redémarre la machine. Je suis très satisfait de mon début de saison », confie celui qui se qualifie de défenseur à caractère offensif, responsable défensivement, capable d’amener des rondelles au filet et doté d’une bonne première passe.

« On a eu beaucoup de changements au sein de l’équipe et on a été chercher une chimie très rapidement. Tout le monde pousse dans la même direction et on répond tous aux mêmes valeurs. On est dans le moule que les entraîneurs nous placent et on est tous gagnants là-dedans. Ça nous aide à avoir une chimie assez vite. Dan (Daniel Renaud, entraîneur-chef) est vraiment un bon coach, proche de ses joueurs, et il donne de bons conseils. C’est vraiment le fun de pouvoir lui parler comme si c’était un ami proche, non juste professionnellement. »

Repêchage LNH?

S’il a été ignoré au dernier repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH), l’athlète de 18 ans sait qu’il aura une autre chance à l’encan prochain. Or, il n’en fait pas une source de distraction.

« Mon année de repêchage officielle était l’an dernier, mais je suis encore éligible. J’essaye de ne pas y penser vraiment. Je me concentre sur moi-même et je vise toujours à m’améliorer. Si j’ai à être repêché, je serai vraiment content. Pour l’instant, je travaille sur moi et je ne m’en fais pas vraiment avec le fait d’être repêché ou pas », explique-t-il.

« Je veux essayer de garder la cadence au niveau des points, tout en continuant de m’améliorer parce que mon but est de monter au plus haut niveau possible. »

Les Cataractes seront de retour en action ce vendredi 27 janvier alors que le Phénix de Sherbrooke sera le visiteur.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires