« Je n’avais pas l’air d’un touriste! » -Antoine Coulombe

Patrick Vaillancourt pvaillancourt@icimedias.ca

« Je n’avais pas l’air d’un touriste! » -Antoine Coulombe
Antoine Coulombe. (Photo : LHJMQ - G.BERGERON)

HOCKEY.  Le gardien vétéran de 20 ans des Cats Antoine Coulombe est de retour avec l’équipe depuis le voyage en Abitibi du 1er octobre dernier. Même si la possibilité est présente afin qu’il ne termine pas l’année avec l’équipe qu’il l’a repêché, Coulombe ne s’en fait pas outre mesure. Il est revenu de son essai professionnel avec le Canadien de Montréal tout en confiance.

« Je suis vraiment satisfait de ce que j’ai fait au camp du Canadien. Dans ma tête, j’e n’ai aucun regret, j’ai tout donné ce que j’avais à donner. Il y avait une bonne différence entre le camp des recrues et le camp pro, surtout avec ceux qui sont dans la LNH depuis longtemps. En général, c’est beaucoup plus rapide et on a beaucoup moins de temps pour lire le jeu », commente le gardien de 20 ans.

Est-ce qu’il y a eu un joueur qui a plus impressionné Coulombe? « Cole Caufield! Sa shot c’est vraiment quelque chose. Il n’est pas facile à arrêter, mais j’ai été capable de lui en bloquer une couple. Il est vraiment précis et constant dans sa shot. Si je compare avec le junior, les bons tireurs vont l’avoir 2-3 fois sur 10, Caufield c’est 8 fois sur 10. »

Quel message a-t-il reçu de l’organisation du Canadien avant de revenir vers Shawinigan? « L’organisation a aimé mon camp. Je dois continuer à travailler, et je les ai surpris un peu. De ce que j’ai vu, je n’avais pas l’air d’un touriste! »

Bien entendu, les cataractes ne détiennent pas la même formation que l’année dernière, mais le vétéran gardien sait que la lumière rouge ne scintillera pas à tout rompre non plus derrière lui. « C’est certain qu’on a pas le punch offensif de l’année passée. Mais je crois qu’on est sous-estimé pour notre classement final. On a une bonne équipe, et on devra gagner des games à bas pointage. De penser qu’on peut être top 10 c’est réaliste. Dan Renaud voulait qu’on gagne ce genre de game l’an passé et ça peut aider. Il va falloir être responsable défensivement et ne pas faire de jeux risqués dans notre zone défensive. On a juste perdu deux gars à la défense de l’an passé. Notre top 4 à la défense sera très bon et ça va aider tout le monde. »

Comment Antoine vivra-t-il la saison avec le spectre d’être échangé lors de la période des Fêtes? « Honnêtement, je n’ai pas vraiment de contrôle là-dessus. Je joue pour Shawinigan pour l’instant, et je suis content de faire partie de l’organisation. Je suis bien ici. Mais on verra ce qui va arriver et je vais m’adapter. »

Pour son entraîneur Daniel Renaud, il sait que la possibilité d’être échangé n’affectera pas son gardien numéro 1. « Antoine à 20 ans a tellement maturé, il a tellement grandi dans sa gestion des choses qu’il ne contrôle pas. Je ne suis pas inquiet que la possibilité d’être échangé ne n’achalera pas. Antoine se concentre sur une chose, d’être le meilleur Antoine aujourd’hui. Il est content de faire partie de l’organisation. Il a gagné avec nous l’an passé et il est dominant à sa position. À 20 ans, je sais qu’il va connaître une très bonne saison. Il est revenu de son camp avec le Canadien plus que positif. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires