La LHJMQ va de l’avant avec une bulle à Québec

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
La LHJMQ va de l’avant avec une bulle à Québec

HOCKEY. La Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) a reçu l’aval de la santé publique pour aller de l’avant avec un environnement protégé au Centre Vidéotron à Québec afin de permettre aux formations en zone rouge de disputer des rencontres entre elles.

L’événement se tiendra du 17 au 27 novembre prochain et le calendrier des matchs sera publié au cours des prochains jours.

Tout comme Québec, le Centre Gervais Auto à Shawinigan était aussi dans la mire des autorités de la LHJMQ pour mener à bien son projet de bulle.

« Je suis bien heureux que nos gars puissent enfin jouer après tous les sacrifices qu’ils ont fait », a commenté le directeur général des Cataractes Martin Mondou.

Les officiers de la Santé publique du Québec ont étudié le projet d’environnement protégé de la LHJMQ au cours des derniers jours. L’organe étatique est par la suite revenu à la ligue avec une liste de recommandations qui doivent être appliquées tout au long de l’événement. La LHJMQ a toujours et continuera à suivre les directives de la Santé publique pour assurer la sécurité de ses participants et cet événement n’en fera pas exception.
L’Assemblée des membres devait statuer sur la proposition et a voté à l’unanimité en faveur du projet d’environnement protégé. Cela étant dit, les sept équipes situées en zone rouge – les Olympiques de Gatineau, les Voltigeurs de Drummondville, l’Armada de Blainville-Boisbriand, les Tigres de Victoriaville, les Cataractes de Shawinigan, les Saguenéens de Chicoutimi ainsi que les Remparts de Québec – vont établir temporairement leur quartier général à Québec pour chacune jouer un total de six parties de saison régulière.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires