Le tandem Blais-Pellerin vise un autre titre à la Classique

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Le tandem Blais-Pellerin vise un autre titre à la Classique
Jimmy Pellerin et Guillaume Blais ont remporté la 88e Classique de canots l'an dernier. (Photo : Hebdo Patrick Vaillancourt)

CANOT.  Le duo de Guillaume Blais et Jimmy Pellerin sera de nouveau réuni pour cette 89e Classique internationale de canots de la Mauricie qui prendra son envol à La Tuque le 3 septembre prochain. En entrevue à l’Hebdo, Guillaume Blais a affirmé que l’objectif était de soulever la Coupe McCormick pour une deuxième année consécutive.

Le Bonifacien Guillaume Blais est gonflé à bloc cette saison, lui qui vient de décrocher le titre de champion du Michigan pour une première fois en carrière en compagnie de Steve Lajoie. « C’était ma sixième participation au Michigan, et en 2017, après avoir eu une avance de plus de 7 minutes, on s’est fait battre par une seconde à l’arrivée. La finale de 2017 m’était restée en mémoire depuis des années. Je suis content de pouvoir passer à une autre étape parce qu’elle a fait très mal en 2017 », commente le canotier.

On se rappellera que Christophe Proulx et Samuel Frigon avaient devancé le tandem Blais-Lajoie par une seconde.

Pourquoi ne pas avoir fait équipe avec Jimmy pour la course du Michigan, alors que le duo avait déjà pris part à la course de Cooperstown ensemble et qu’il prévoyait faire également la Classique? « Jimmy m’avait déjà indiqué qu’il était déjà bouqué personnellement lors de la course du Michigan et qu’il ne pouvait pas la faire. En parlant avec Steve Lajoie, je lui ai dit que je pouvais être son dépanneur. Après avoir fait Cooperstown chacun de notre côté, on a commencé à s’entraîner ensemble. »

Comment Guillaume Blais voit-il la compétition de la Classique dans quelques jours? « C’est certain que si Steve Lajoie est là, il la fera avec Mike Davis. Steve doit avoir demandé à Mike de s’entraîner pour le portage de Grand-Mère. Jim et moi on court relativement bien, et Andy (Triebold) et Steve courraient bien ensemble, mais Mike ce n’est pas sa force numéro 1. Je suis convaincu qu’il a travaillé cet aspect. Une autre bonne équipe sera celle de Christophe Marchand et de Weston Willoughby. Si ça flâne un peu en avant, c’est certain que Christophe et Weston vont retontir dans les parages. »

Toutefois, il serait surprenant de voir plusieurs grosses équipes d’Américains venir en Mauricie pour jouer les trouble-fêtes puisque les organisateurs de la Classique ont annoncé tardivement qu’il y aurait des bourses cette année. 

En se fiant sur la participation du Festival de la rivière il y a quelques jours, on peut s’attendre de voir entre 30 et 35 canots sur la rivière Saint-Maurice au cours du long week-end.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires