L’éclosion de Raphaël John Leblanc

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
L’éclosion de Raphaël John Leblanc
Raphaël John Leblanc. (Photo : Hebdo Patrick Vaillancourt)

BASEBALL.  Les Cascades Go Sport de Shawinigan sont dans le dernier droit de la saison régulière. C’est lors du dernier match de la saison régulière le 17 août prochain à Shawinigan alors que le Big Bill de Coaticook sera le visiteur que les Cascades pourraient assurer leur première place au classement général. Si des gros canons ont quitté pour les Aigles de Trois-Rivières en début de saison, cela a permis à des plus jeunes de faire leurs marques comme le Shawiniganais Raphaël John Leblanc.

Au moment d’écrire ces lignes, Leblanc trônait au sommet de la ligue pour les points produits avec 32. Le grand gaillard de 6’4 » détenait une moyenne de 0,350, 5 circuits et pas moins de 20 buts sur balle pour une moyenne de présence sur les buts de 0,509 avec 4 matchs à jouer en saison.

Le Shawiniganais a même été sorti de sa zone de confort en début d’année alors que son entraîneur Jean-Philippe Lemay l’a assigné derrière le marbre. Leblanc n’avait pas évolué à la position de receveur depuis son jeune âge au baseball mineur. « C’est arrivé seulement deux games, mais ça super bien été. Le fait que Dagenais soit revenu et qu’il est un receveur m’a permis de retrouver mes positions au 1er et au 3e but. »

« J’ai un rôle un peu plus important cette année avec les gars qui sont partis. J’ai repris mon rôle de frappeur de puissance au cœur de l’alignement et c’est bénéfique pour l’équipe et pour moi. J’ai confiance cette année, et le fait de jouer à tous les matchs ça aide beaucoup. Mon but c’était d’avoir beaucoup de points produits et c’est ce que j’emmène à l’équipe », exprime le #44.

Tout comme l’année du championnat l’an dernier, le Shawiniganais confirme le bel esprit d’équipe au sein des Cascades et le plaisir que les gars ont d’évoluer ensemble. « Le fait de se tenir soudé et de pouvoir compter l’un sur l’autre, ça fait une différence. On était craintif que ça aille mal avec la perte des gros morceaux en début de saison, et personne dans la ligue ne nous voyait là où on est. On a été capable de bien gérer la pression. »

Raphaël John Leblanc s’amuse cette saison. « Avec le groupe qu’on a, on est des chums qui jouent ensemble à la balle. Ça aide beaucoup à l’aspect du plaisir et de bien performer. Certains gars m’ont donné des conseils pour ne pas se concentrer sur l’aspect négatif d’une présence. Ce n’est pas parce que tu es retiré que c’est automatiquement une mauvaise présence au bâton. »

L’objectif collectif des Cascades cette saison est de prouver que le championnat de l’année dernière n’était pas un concours de circonstances. « On a notre place dans le carré d’as et on veut prouver qu’on est une équipe de haut de classement dans la ligue. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires