Les champions se préparent pour la saison

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Les champions se préparent pour la saison
Les Cataractes disputeront encore trois matchs présaison avant la première rencontre du calendrier régulier le 22 septembre à Shawinigan. (Photo : l'Hebdo Patrick Vaillancourt)

HOCKEY.  Les champions des dernières séries éliminatoires de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), les Cataractes de Shawinigan, ont dévoilé dimanche dernier la composition des 24 joueurs de l’équipe de l’édition 2022-2023. Le portrait est fort différent avec l’arrivée de 8 recrues au sein de la plus vieille formation du circuit Courteau.

Du nombre, on retrouve le premier choix de l’équipe lors du dernier repêchage, le choix de deuxième ronde Félix Lacerte de Trois-Rivières. Alexis Beaulac, Evan Courtois, Jérémy D’Astous, Thomas Hébert, Loic Usereau, Charles-Olivier Villeneuve, et Brett Yuzic.

En ayant disputé leur dernier match de la Coupe Memorial le 27 juin dernier, les vacances estivales ont été courtes autant pour le personnel que pour les joueurs vétérans.

« Le court été a fait en sorte qu’on a repoussé l’arrivée de nos vétérans au camp d’entraînement, soutient l’entraîneur Daniel Renaud. Ils sont arrivés une semaine après l’ouverture du camp, qui est devenu un camp de recrues. C’est peut-être la plus belle chose qu’on pouvait avoir et je compte répéter l’expérience dans le futur. Quand les vétérans qu’on connaît sont présents au départ, ça donne moins l’occasion de côtoyer tes plus jeunes. En l’espace de 24 à 48 heures, j’ai eu l’occasion de mieux connaître nos recrues autant sur la glace qu’à l’extérieur de la glace. J’ai vraiment apprécié cet élément. »

Le camp s’est ouvert avec 42 recrues, puis les 12 vétérans se sont greffés au groupe une semaine plus tard. Il n’y a que Lorenzo Canonica qui n’est pas encore arrivé avec l’équipe. Bientôt, trois joueurs quitteront pour un camp chez les professionnels. Le gardien de 20 ans Antoine Coulombe a obtenu une invitation du Canadien de Montréal, William Veillette a reçu une invitation des Prédateurs de Nashville, et le choix de quatrième ronde des Kings de Los Angeles au dernier repêchage, Angus Booth, goûtera également à son premier camp professionnel.

Un des deux casiers de joueurs européens est occupé par le Suisse Canonica qui en sera à sa troisième saison avec l’équipe shawiniganaise.

Les casiers de 20 ans sont quant à eux occupés par le gardien Antoine Coulombe, Loris Rafanomezantsoa, et William Veillette. Même si l’organisation ne l’a pas encore annoncé, il s’agit d’un secret de polichinelle que ce dernier soit nommé le prochain capitaine de l’équipe afin de prendre la relève de Mavrik Bourque. D’ailleurs, Veillette portait le C sur son chandail la saison dernière en l’absence de Bourque.

Question d’appuyer son vétéran gardien de 20 ans, le directeur général Martin Mondou a effectué une transaction à la date limite pour mettre la main sur le gardien de 18 ans Rémi Delafontaine en provenance du Cap-Breton en retour de choix de 3e et 7e rondes.

« À sa première année midget AAA à 15 ans, il a eu des statistiques incroyables. Puis, à son année de 16 ans, c’est l’année où le midget AAA n’a pas joué. Pour un gardien, c’est encore plus difficile que pour un joueur de ne pas jouer. L’an dernier, il évoluait avec la pire équipe défensive de la ligue. On pense qu’il a un potentiel énorme, et ça comble nos besoins d’avoir un gardien qui a goûté à la LHJMQ pour seconder Coulombe », indique Dan Renaud.

La dernière conquête de la Coupe du président a encore des répercussions dans le vestiaire des Cats. Les vétérans se parlent entre eux de ce qu’ils ont fait avec la coupe cet été, ce qui pique la curiosité des recrues. Les nouveaux jeunes veulent aussi en savoir plus sur l’expérience de la participation à la Coupe Memorial.

« C’est fou comment la vibe est différente. Les gars se parlent de ce qu’ils ont vécu et ça crée des émotions. Au final, on veut développer une culture de gagnants, et ce n’est pas seulement en gagnant des parties. L’an passé, c’était la première fois que je voyais un groupe aussi dédié au gymnase. Il y a une raison pourquoi on gagnait si souvent en prolongation en séries. Déjà cette semaine, le gym n’était pas obligatoire, et les vétérans traînent les jeunes dans le gym, et c’est fait dans le plaisir. C’est le genre de répercussions qu’on récolte de l’an passé », ajoute l’entraîneur Renaud.

Avec la perte des vétérans comme Bourque, Olivier Nadeau, Xavier Bourgault, Charles Beaudoin, les Cats auront moins de punch offensif, mais la défensive demeure expérimentée avec les Angus Booth, Isaac Ménard, Jordans Tourigny, et Loris Rafanomezantsoa. « L’objectif au terme de la saison demeure assurément de faire les séries. Il faut faire les séries, et on va faire les séries. L’année qu’on a chauffé les Huskies en 1ère ronde en 2018, la meilleure équipe au pays, a eu un impact majeur sur le fait qu’on a gagné l’an passé. Les séries de cette année sont une étape importante du processus qu’on vise à moyen et long terme », conclut l’entraîneur.

Les Cataractes disputeront encore trois matchs présaison, le 9 septembre contre Baie-Comeau, le 10 septembre contre les Remparts à Québec, et le 16 septembre contre Victoriaville, avant d’entamer le calendrier régulier le 22 septembre alors que les Olympiques de Gatineau seront les visiteurs. Pour l’occasion, la bannière des champions de la LHJMQ sera soulevée jusque dans les hauteurs du centre Gervais auto.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires