Les Défis du Parc – Nordique de retour au parc national

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Les Défis du Parc – Nordique de retour au parc national
La conférence de presse annonçant le retour des Défis du Parc - Nordique dans le parc national de la Mauricie s'est déroulée à l'école primaire de Sainte-Flore. (Photo : L'Hebdo - Bernard Lepage)

HIVER.  Plus de 1200 élèves de 3e et 4e année de vingt-deux écoles de la région sont attendus au parc national de la Mauricie du 15 au 17 février lors de la 12e édition des Défis du Parc – Nordique. 

L’événement avait été présenté en mode virtuel lors des deux dernières années pour les raisons que l’on sait et c’est avec enthousiasme que Marie-Josée Gervais et son équipe ont redémarré la machine cette année grâce à la contribution de plusieurs partenaires.

Si les premières éditions du Défis du Parc – Nordique revêtaient un caractère compétitif, elles se veulent exclusivement participatif et éducatif depuis huit ans, soit depuis une entente avec le Centre de services scolaire de l’Énergie.

« Tout est présenté dans un environnement bien organisé et sécuritaire. L’objectif, c’est de faire jouer les enfants dehors avec peu de matériel mais loin des écrans », souligne la directrice de l’école primaire Sainte-Flore, Sandra McWilliams, qui avait participé à la mise sur pied de la première édition impliquant les élèves.

Comme il est de coutume depuis sept ans, plus de 100 étudiants inscrits au baccalauréat en enseignement de l’éducation physique et à la santé de l’UQTR animeront dix stations d’activités, dont la course à trois jambes, le traîneau à chien revisité, le ski coopératif et bien plus. Ces futurs éducateurs physiques seront épaulés par une cinquantaine d’étudiants en gestion et intervention en loisir du Collège Laflèche. 

« Cette participation aux Défis du Parc – Nordique fait maintenant partie intégrante de leur programme. C’est un contexte réel qui est propice à l’acquisition d’apprentissages », indique Maude Boulanger, spécialiste en sciences de l’éducation au Département des sciences de l’activité physique à l’UQTR. 

Notons que la Caisse Desjardins du Centre-de-la-Mauricie remettra un montant de 250$ à l’école la plus persévérante tandis que le Port de Trois-Rivières offrira plus de 2000 chocolats chauds aux participants. La Ville de Shawinigan contribue pour sa part à un montant de 73 000$ à l’organisation des Défis du Parc pour la tenue de ses deux événements annuels, soit les versions hivernale et automnale.

Soulignons que lors de la journée du samedi 18 février, les Défis du Parc – Nordique, les quelque 200 membres de l’équipe féminine des Roses se donnent rendez-vous pour un duathlon regroupant raquette ou ski de fond avec la course à pied. 

En comptant les élèves, les Roses, les étudiants de l’UQTR et du Collège Laflèche ainsi que l’équipe des Défis du Parc, ce sont près de 1800 personnes qui seront au parc national de la Mauricie au cours de ces quatre journées d’hiver. 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires