Piste d’athlétisme Marcel-Jobin: pas de nouvelle surface à court terme

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Piste d’athlétisme Marcel-Jobin: pas de nouvelle surface à court terme
Ce qu'il reste de la haie de steeple chase sur la piste d'athlétisme Marcel-Jobin dix ans plus tard... (Photo : L'Hebdo - Bernard Lepage)

SPORTS.  Résumer les retombées de la 47e Finale des Jeux du Québec 2012 à Shawinigan à ce qui est advenu de la piste d’athlétisme sur les terrains de l’école secondaire des Chutes serait réducteur, mais un état de la situation demeure incontournable.

« C’est triste de voir ce qui en reste aujourd’hui », souligne Yves Renaud en arpentant la piste de 400 mètres désormais libérée de sa surface synthétique. Moi si je m’appellerais Marcel Jobin et que je verrais ça, je ne serais pas bien fier que ça porte mon nom. »

L’an dernier, le revêtement de la piste d´athlétisme Marcel-Jobin a complètement été enlevé pour un coût de 30 000$. À court et à moyen terme, la Ville n´envisage pas d´ajouter un nouveau revêtement sur la piste qui est maintenant en asphalte. « La piste est utilisable avec la surface en asphalte, indique Véronique Gagnon-Piquès, du service des communications et des relations avec les citoyens pour la Ville. L´estimation pour remettre un revêtement sur la piste est un minimum de 800 000$. »

Yves Renaud ne cache pas sa déception devant cette perspective. « En 2012, la Fédération québécoise de l’athlétisme avait été impressionnée par nos installations. Pour elle, c’était envisageable de tenir des compétitions d’envergure provinciale ici. Aujourd’hui, on se retrouve avec une infrastructure qui a coûté plus de deux millions$ et qui vaut maintenant zéro. Au lieu d’avoir les retombées économiques d’une compétition provinciale à Shawinigan, on a un le Club d’athlétisme Zénix qui a décidé de s’entraîner à Trois-Rivières depuis l’an dernier », déplore-t-il.

Le maire Michel Angers préfère voir l’ensemble du portrait pour évaluer les Jeux dix ans plus tard.  « L´année 2012 aura été une des plus belles années de mes mandats avec la Coupe Memorial et les Jeux du Québec. On avait élevé les standards et on avait eu une température parfaite pendant les 10 jours. Il y a eu une superbe mobilisation de la population de Shawinigan. C´est un magnifique souvenir quand je repense aux Jeux du Québec. C´était ambitieux pour Shawinigan d´avoir les deux événements d´envergure, mais les Shawiniganais ont été à la hauteur », opine le maire Michel Angers.

Quand une municipalité obtient les jeux du Québec, c´est souvent positif pour le legs des infrastructures. À Shawinigan, la piste de BMX a été construite, ainsi que la piste d´athlétisme Marcel-Jobin. « En plus de la piste de BMX et de la piste d´athlétisme, il y a eu des terrains de baseball qui ont complètement été retapés à Grand-Mère, et des équipements qui ont été achetés. Mais pour la piste d´athlétisme, on a été reviré de bord et on a été obligé de retourner en appel d´offres avec une entreprise qu´on ne voulait pas. Si ce n´était pas de ça, on aurait une belle piste d´athlétisme aujourd´hui. Il faudra voir au cours des prochains mois et prochaines années qu’est-ce qu’on fera avec cette piste. Mais chose certaine, ça aura été la déception. Mais il faut surtout retenir la mobilisation de 4000 bénévoles à Shawinigan », opine le maire.

Avec la collaboration de Bernard Lepage

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Mathieu Raymond
Mathieu Raymond
6 mois

C’est triste de voir l’insignifiance de la représentante de la ville qui mentionne que la piste d’athlétisme est encore utilisable sur l’asphalte. C’est non seulement mal comprendre ce qu’est l’athlétisme mais aussi un mépris total pour ce sport. La ville va-t-elle dire que l’aréna pourrait être utilisé par le hockey sans la glace? Ou peut-être qu’on pourrait asphalté un terrain de soccer? Et dans le fond, pourquoi on lave le fond des piscine? de l’eau dans un bassin c’est une piscine et on peut nager dedans… Tant qu’il y aura des contradictions de la sorte, comment voulez-vous qu’un jeune se dédie dans un sport, se développe, gagne en confiance et s’épanouisse.