Une dixième saison avec les Cataractes pour Luc Gélinas

Daniel Birru dbirru@icimedias.ca

Une dixième saison avec les Cataractes pour Luc Gélinas
Le bénévole Luc Gélinas. (Photo : Hebdo Patrick Vaillancourt)

BÉNÉVOLE. Voilà maintenant 10 ans que Luc Gélinas est bénévole comme agent de sécurité chez les Cataractes, l’équipe de hockey de sa ville natale. Une occupation qu’il fait avec plaisir et fierté. Il recommence tranquillement à se préparer à la prochaine saison, compte tenu des nouveaux joueurs que l’équipe est allée chercher durant la saison morte.

« Ça fait depuis les années 1980 que je suis l’équipe comme partisan. J’ai joué au hockey longtemps, donc c’est sûr que c’est une fierté pour moi de voir cette équipe-là chaque année, dans les bons temps comme dans les mauvais temps », dit Luc Gélinas, qui n’a d’ailleurs aucun lien de parenté avec le journaliste de RDS du même nom.

Cette fierté, M. Gélinas l’a dans son cœur d’aussi longtemps qu’il se souvienne, et les moments forts qu’a vécus l’équipe au fil des ans viennent ajouter à cette fierté. Les conquêtes de la Coupe du Président, en mai dernier, et celle de la Coupe Mémorial en 2012 sont venues mobiliser la ville de Shawinigan comme il ne l’a jamais vu.

Même s’il est certainement beaucoup plus heureux de voir son équipe lorsqu’elle est à son meilleur, les services loyaux qu’il rend à l’équipe depuis 2012, ne dépendent pas des succès de l’équipe : il a toujours été là beau temps, mauvais temps, même lors des périodes les plus difficiles que l’équipe a connues.

Pendant le déroulement du jeu, Luc Gélinas est chargé d’assurer sa présence dans l’aréna, que ce soit près du vestiaire des joueurs ou près du banc de l’équipe. En cas de blessure, il se sert de ses acquis du cours de secouristes pour évaluer la situation et, au besoin, aider le joueur à se rendre à l’infirmerie.

Une année de reconstruction

Cette année, M. Gélinas s’attend à voir son équipe de hockey préférée entamer une période de reconstruction. La saison actuelle s’amorce avec le départ de plusieurs joueurs clés, qui sont partis rejoindre la grande ligue. Le bénévole s’attend tout de même à voir certains des bons joueurs répondre à l’appel et être présents, pour l’équipe.

« C’est sûr que je ne m’attends pas à ce qu’ils finissent dans les cinq premiers, mais peut-être qu’ils pourraient finir en milieu de peloton, c’est-à-dire en neuvième ou dixième, dans ce coin-là. C’est une année de reconstruction, de voir quels sont les jeunes qui sont bons, et ceux qui ne feront pas l’équipe. On a vu dans les premières parties que, dans les recrues, il y a du bon calibre. »

À l’extérieur de l’aréna, Luc Gélinas est professeur, et enseigne le métier de machiniste au Carrefour formation-Mauricie. Il a déjà commencé à reprendre le chemin du Centre Gervais Auto, direction qu’il reprend de plus en plus, alors que la saison bat son plein.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires