Une saison d’apprentissage pour Félix Lacerte

Patrick Vaillancourt pvaillancourt@icimedias.ca

Une saison d’apprentissage pour Félix Lacerte
Félix Lacerte. (Photo : Hebdo Patrick Vaillancourt)

HOCKEY.  Le premier choix du dernier repêchage des Cataractes Félix Lacerte a impressionné lors de son baptême de feu dans le circuit Courteau en inscrivant 5 passes en deux rencontres pour être ainsi nommé sur la première équipe de la semaine de la LHJMQ. Un week-end ne fait pas une saison, et celui qui a été repêché 22e au total, en deuxième ronde sait qu’il y aura beaucoup d’apprentissage à 16 ans.

« Je ne pensais pas à 16 ans être capable de faire ça lors du premier week-end. Ç’a été bien le fun de commencer fort. Je ne pouvais pas demander mieux. Avec des gars comme Veillette et Canonica, j’ai juste à mettre la rondelle sur leur bâton », commente-t-il lorsqu’on lui parle de son premier week-end dans le circuit.

Comment le jeune homme a-t-il vécu son été en ayant été repêché par une équipe de sa région, lui qui réside à Trois-Rivières. « J’étais content au début. Mais j’aurais voulu sortir en première ronde. Je suis quand même le premier choix de Shawinigan, je joue à 16 ans, j’ai des ouvertures et des chances de me faire valoir. Quand j’y pense, je ne peux pas demander mieux. Je me suis entraîné cet été pour m’améliorer. J’ai donné tout ce que j’avais au camp, et j’ai pu faire l’équipe. »

D’une part, les recrues sont d’abord arrivées au camp, et les vétérans ont suivi une semaine plus tard. « C’est une longue ride. À partir du début du camp des recrues, jusqu’à la première partie hors-concours, il y a deux semaines et demie. Ce n’est pas plate, mais c’est long et épuisant. Après quand les vétérans arrivent, tu prends ton trou évidemment. Mais les gars sont bien ouverts, je suis bien entré dans la gang. Will Veillette est venu me voir en premier, Isaac Ménard aussi comme on se connaissait déjà parce que c’est aussi un gars de Trois-Rivières. J’étais bien content qu’ils viennent me voir. Je l’ai apprécié. Ils m’ont dit d’avoir du fun et d’en profiter parce que ça passe vite. »

Même s’il est un joueur de centre, Daniel Renaud a muté Félix à l’aile aux côtés de William Veillette et Lorenzo Canonica au début de saison. « À 16 ans, j’étais mieux de commencer à l’aile parce qu’au centre c’est plus dur physiquement. Je vais peut-être rester à l’aile aussi, et à ce jour j’aime vraiment ça. C’est certain qu’avec Will au centre et Cano à gauche, ce n’est pas difficile pour moi de m’ajuster. Quand dan m’a parlé de ça, j’étais complètement ouvert. Avant comme centre, je voulais rester au centre. Mais ça avait du sens et je comprenais son résonnement. »

C’est plutôt rare de voir un jour=eur graduer dans la LHJMQ à 16 ans. « Je sais qu’à 16 ans, il y aura beaucoup d’apprentissages pour moi cette saison. Mon objectif cette année est de me préparer pour être vraiment un bon joueur à 17 ans, je veux être un joueur plus complet. Je vais apprendre à l’aile, en étant sur l’avantage numérique aussi. C’est plein de petites choses que je n’aurais pas vu si j’étais entré dans la ligue à 17 ans. Pour les objectifs, je ne veux pas me mettre de pression. J’ai déjà fait ça et ça n’avait pas bien été. Ça viendra si ça veut venir. Ça aide aussi d’être sur une ligne offensive. Je peux avoir la rondelle, patiner, faire des jeux, tandis que sur une quatrième ligne j’aurais moins touché à la rondelle. Je suis content de jouer avec Will et Cano. J’apprends à chaque présence. »

La recrue de 16 ans ne veut pas se poser trop de questions, et laisse aller le processus que l’organisation a mis en place pour lui. « Présentement avec Dan Renaud j’ai une super bonne relation. Je suis capable d’aller le voir pour avoir des conseils. C’est comme ça qu’on est capable de s’améliorer individuellement et pour l’équipe. Il est humain, et il comprend. C’est un entraîneur qui aime ses joueurs et qui est psychologue. À ce jour j’aime vraiment ça avec Dan. »

De son côté, l’entraîneur Renaud parle en bien des qualités offensives de sa recrue. « Le groupe de dépisteurs a toujours su qu’il avait des qualités offensives. Il a un bon lancer précis qu’il décoche rapidement. Il démontre des qualités de passeurs impressionnantes depuis le début de la saison. Il a un arsenal complet en offensive. Il a eu du succès plus rapidement que je pensais à cause de son intensité qu’il améliore sans la rondelle. Quand je le regarde à son arrivée au camp et un mois plus tard, il est beaucoup plus dynamique. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires