William Veillette, le capitaine tout désigné

Patrick Vaillancourt pvaillancourt@icimedias.ca

William Veillette, le capitaine tout désigné
Le capitaine des Cataractes William Veillette. (Photo : l'Hebdo Patrick Vaillancourt)

HOCKEY.  Sans surprise, l’entraîneur Daniel Renaud a nommé le vétéran de 20 ans William Veillette comme digne successeur de Mavrik Bourque à titre de capitaine des Cataractes. « Il n’y a pas assez de bons mots actuellement pour dire comment Will Veillette est un capitaine extraordinaire, de par son intensité, de par le respect qu’il a de tout le monde, de par l’énergie qu’il dégage sur la glace et hors glace », a déclaré Daniel Renaud sur le nouveau capitaine.

Avec les nombreuses blessures de Mavrik Bourque au cours de la dernière saison, Veillette a eu le C sur son chandail par la bande. Cette année, cet honneur est plus que légitime. « J’ai eu beaucoup d’expérience avec Mavrik l’an passé. Il m’a donné le flambeau pour une couple de games. J’ai juste continué dans cette vague-là. C’est le fun de l’être de façon officielle, mais on a une chambre avec beaucoup de leaders, alors ça sera un travail d’équipe. »

Il existe différent type de leader, quel genre de capitaine Veillette veut-il être? « Je suis un gars vocal, je suis un gars d’énergie. Entre les périodes je vais parler aux gars. Sur la glace, je peux changer le momentum. Je vais prôner l’exemple de par mon éthique de travail, pas nécessairement mon talent, mais comment je vais travailler chaque jour, d’aimer venir à l’aréna et de profiter de chaque moment. Au camp, je me suis mis dans la peau des jeunes quand j’avais leur âge. J’étais stressé quand je suis arrivé dans ligue, alors je voulais enlever leur stress. Je suis content parce qu’il n’y a pas de clique, les jeunes se mêlent aux vétérans. »

Avec son invitation au camp professionnel des Prédateurs de Nashville, William Veillette s’est concentré au cours de l’été à être prêt pour ce camp. Il a passé 8 jours à Nashville au camp des recrues. « Ça m’a impressionné, mais pas autant que je pensais. J’étais tellement prêt que ça super bien été. Je voyais ça trop gros. Je pensais que tous les pros étaient des Mavrik Bourque, mais des Mavrik, ce sont de bons pros. Il me manque un coche, mais j’ai vu que je suis proche de mon but personnel. Je ne reviens pas à Shawi la tête entre les jambes, je sais ce qu’il faut que j’améliore et que je suis proche du prochain niveau. »

Bien entendu, le capitaine ne se fait pas d’illusion cette année avec les nombreux départs à la suite de la dernière année. « Ça ne sera pas comme l’an passé, ça sera un processus plus long pour atteindre notre meilleur. L’an passé on avait de très hauts objectifs. Cette année, le développement personnel de chacun sera important pour que le collectif soit au sommet pour les séries et qu’on puisse surprendre des équipes. L’objectif principal est de faire les séries. On a une très bonne équipe et on est capable. On va en surprendre plus qu’un. Ce n’est pas une reconstruction complète. C’est le fun pour un vétéran comme moi de pouvoir vivre ça ici. »

« C’est un esprit de bon leader pour ce groupe, ajoute l’entraîneur Daniel Renaud. Je suis certain qu’il va s’assurer que la culture de l’an passé va se transmettre. Comme joueur de hockey, tu vois qu’il est une coche ailleurs. Il a grandi de son camp de la LNH. Il a l’air d’un homme sur la glace à 20 ans. Je m’attends à une très belle saison de Will parce qu’il est dans un bon état d’esprit. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jacques Lajoie
Jacques Lajoie
1 mois

Will est un vrai capitaine. Son comportement humain est un modèle pour les jeunes joueurs. Son ardeur et son talent influencent ses co-équipiers et les Cats auront un grand succès grâce à Lui.Il est un vrai pro dans l’âme.