Sunny Action: une réussite sur toute la ligne !

Par superadmin

À sa première année d’existence, le projet Sunny Action a connu un franc succès avec plus de 2900h consacrées aux résidents des trois centres d’hébergement du Centre de santé et de services sociaux de l’Énergie par de jeunes bénévoles de la région.

L’heure était au bilan pour les organisateurs du projet Sunny Action, qui n’avaient que de bons mots à l’endroit des bénévoles réunis au Centre d’hébergement Laflèche pour l’occasion. «Notre objectif était d’accueillir 25 jeunes et nous en avons eu 42. C’est plus de 2900 heures de bénévolat qui ont été offertes par les jeunes, pour préparer des collations, faire des promenades dans le jardin, aider à l’ordinateur ou à l’exercice physique, des sorties sur la Promenade du Saint-Maurice et encore plus. Les jeunes bénévoles ont même organisé une pièce de théâtre hier, qui fut appréciée de tous», a raconté Jacques Bisson du service d’animation-loisirs au CSSS de l’Énergie.

Les résidents ont pu apprécier la compagnie des jeunes bénévoles tout au long de l’été. «C’est du jamais vu et ça a été une grande réussite. Les résidents ont développé des liens d’amitié avec les bénévoles, qui ont occupé une place importante dans leur vie. Ils ont eu un impact indéniable sur leur qualité de vie», a souligné M.Bisson.

Des vies changées

Les bénévoles âgés entre 14 et 16 ans ont été transformés par cette aventure. «Les résidents nous ont appris de bonnes valeurs. J’ai appris le respect de soi et des personnes âgées. Un petit deux heures par semaine m’a rendue moins timide et plus débrouillarde. J’ai plus le sens des responsabilités et je peux dire que ce projet m’a fait grandir. Alors que tout se passe derrière un ordinateur aujourd’hui, ça m’a rendue plus humaine. J’ai même trouvé le métier que je voulais faire», a fièrement lancé la bénévole Marie-Pier Vermette.

La résidente Muriale C.Pothier a été invitée à raconter ce qu’elle a vécu cet été grâce au projet Sunny Action. «Rien ne peut décrire l’aide qu’on a reçue. On s’est promené sur la Promenade du Saint-Maurice et il y avait un beau soleil. La rivière était belle et on n’entendait que le chant des oiseaux. On ne s’ennuyait pas en compagnie des bénévoles. On garde espoir de les revoir l’été prochain».

De son côté, le président de la Fondation Sunny D.Extrême, Alain Desbiens, espère voir ce projet prendre place aux quatre coins du Québec. «Ça a été un succès mur à mur. Il y avait un besoin réel à combler et l’aide qui a été apportée représente bien la mentalité de Sunny Action. Je lève mon chapeau aux bénévoles et lorsqu’on me demande si je veux amener le projet plus loin, je réponds oui. J’ai une vision provinciale de ce projet depuis le début», a affirmé celui qui a reçu de l’intérêt de la part Trois-Rivières.

Soulignons le travail de Sonia Chenel (188h), Emeric Gélinas (190h) et Rosalie Ricard (236h), qui ont tous reçu une bourse pour leur bénévolat.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des