Surmonter les embûches en quête d’un diplôme

Collaboration spéciale Alexandre Laramée Zouéki, CJE Shawinigan
Surmonter les embûches en quête d’un diplôme

Journées de la persévérance scolaire 2021

Même si le contexte actuel l’a imposé à plusieurs, pour bien des jeunes, travailler de la maison et assister à des cours en vidéoconférences n’est pas une option idéale.

C’est le cas de Zackary Argouin Cyr, qui s’est tourné vers l’école au CJE pour lui permettre de poursuivre ses études malgré un lot de défis.

«Je n’avais jamais doublé, j’ai été jusqu’en secondaire 4, mais rendu là, ça a été une année plutôt difficile sur le plan personnel, ce qui a fait que j’ai relâché. Je me suis mis à accumuler les absences non motivées, j’en avais trois pages pleines (…) J’ai transféré au PRÉ-DEP en février 2020, mais je n’ai même pas fait un mois et la COVID est arrivée, alors ça a compliqué les affaires», raconte-t-il d’entrée de jeu.

C’est là que l’école en virtuel s’est imposée, représentant un grand défi pour lui.

«L’école en ligne, je n’aime pas vraiment ça, je ne suis pas capable de me concentrer, confie-t-il. À la fin de la journée, je me trouve plus brulé par mon écran. Je trouve que ça épuise le cerveau de travailler en ligne à la place d’avoir ton prof directement en avant de toi pour t’expliquer tes notions.»

Puis, quelqu’un lui a parlé de l’école au CJE. Zackary connait bien le Carrefour jeunesse emploi de Shawinigan, puisqu’il est également accompagné par le programme de persévérance scolaire Passeport pour ma réussite. Dès qu’il a commencé l’école au CJE, il a compris qu’il s’agissait de la solution qu’il attendait.

«Rendu ici, ça avance vraiment mieux parce que je peux faire les choses à mon rythme (…) S’il y a de la matière que tu comprends pas, peu importe quelle prof va te l’expliquer, tu vas finir par la comprendre quand même, même pour les maths!. Au PRÉ-DEP je n’avais pas de maths fortes tandis qu’ici, avec les cahiers des adultes, je peux faire des maths fortes de 4.»

Lorsqu’on le questionne sur ce qui le pousse à persévérer, le jeune homme répond du tac au tac: «Je veux avoir mon diplôme, j’ai des buts à atteindre, j’ai des objectifs! Je veux faire un DEP en vente-conseil, je veux surement m’ouvrir un magasin de skate, j’y pense souvent. C’est quelque chose qui me trotte en tête.»

La directrice générale du CJE de Shawinigan, Pascale Fraser, explique que le projet l’École au CJE permet à des jeunes qui ont vécu diverses difficultés dans leur parcours scolaire de reprendre les études tout en bénéficiant du soutien d’enseignants du CEA et d’intervenants du CJE qui accompagnent les jeunes dans leur cheminement.

«Ce projet a été élaboré suite à un constat effectué auprès de notre clientèle révélant qu’une grande proportion de celle-ci entretenait une image plutôt négative de l’école, que ce soit en raison des difficultés personnelles rencontrées ou par exemple en raison des difficultés d’apprentissage les confrontant à un sentiment d’échec au plan académique. L’idée d’offrir un lieu d’apprentissage qui permet de confronter en douceur cette perception et de vivre une expérience scolaire pouvant être perçue comme plus positive nous apparaît comme un moyen opportun de faciliter la transition vers le Centre des adultes», mentionne Mme Fraser.

En attendant que la COVID 19 soit chose du passée, Zackary et ses compagnons de l’école au CJE regardent les choses avec philosophie.

«Ici, tout le monde essaye de garder le sourire. Même s’il y a la pandémie et tous les problèmes, on essaye tous de se motiver.»

Et quand on lui demande ce qu’on peut lui souhaiter pour l’année à venir, Zackary affirme: «De la santé, de la santé pour toute ma famille et tous les gens que j’aime. C’est pas mal juste ça que je veux, que tout le monde soit safe et que tout l’monde feel bien.»

L’École au CJE est un partenariat avec le Centre d’Éducation des adultes du Saint-Maurice et se veut un lieu transitoire ayant pour objectif de préparer les élèves à intégrer le CÉA à temps plein afin d’y compléter leur formation. Il vise les jeunes âgés de 16 à 35 ans qui ont mis leurs études sur pause et qui ont besoin d’aide pour y retourner. L’école au CJE leur permet de faire face à tout type d’obstacles pouvant se manifester dans leur intégration et maintien aux études par le biais d’un soutien académique et d’un accompagnement personnalisé.

Pour plus d’information, ou pour s’inscrire, contactez le Carrefour jeunesse-emploi de Shawinigan au 819-537-3358, poste 221, ou par courriel au info@cjeshawinigan.org.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires