Tammy Verge racontera la traversée de Mylène Paquette

Tammy Verge racontera la traversée de Mylène Paquette

Mylène Paquette et Tammy Verge.

Crédit photo : L'Hebdo du St-Maurice - Myriam Lortie

CULTURE. Après avoir mis en scène l’expédition de Frédéric Dion en Antarctique les deux derniers étés à la Maison de la culture Francis-Brisson, Culture Shawinigan a dévoilé le spectacle qui sera présenté à compter de l’été 2019. C’est la comédienne Tammy Verge qui montera sur scène, seule, pour raconter la traversée de l’Atlantique à la rame de Mylène Paquette.

«Je suis hyper emballée par ce projet, je la trouve fascinante. C’est un honneur pour moi de jouer ça», se réjouit la comédienne Tammy Verge. Elle est consciente du défi qui l’attend. «Je suis une fille d’impro, donc une fille d’équipe, alors que là je serai complètement seule sur scène. Mais je me dis que si Mylène a réussi… je vais réussir c’est certain!»

La promesse de la mer, voilà le nom du spectacle. «Un jour, j’ai promis à quelqu’un que je n’aurais pas une vie ordinaire», avance Mylène Paquette. En 2013, elle a traversé l’océan Atlantique, seule, à la rame océanique. Une première en Amérique. Cette expédition aura pris 129 jours. Pour réaliser ce défi, elle a sacrifié temps, argent et vie personnelle.

«La promesse de la mer est l’histoire fascinante, compliquée et abracadabrante d’une femme habitée par la démesure et conquise par une prodigieuse quête d’absolu. C’est aussi la promesse d’une vie inspirante, hors du commun, où les limites n’existent pas», invite Culture Shawinigan.

Une complicité déjà présente

Les deux femmes se sont rencontrées pour la première fois lors de l’annonce à Shawinigan. «Je suis contente de la rencontrer aujourd’hui, c’est une fille pleine d’humour, avec un dynamisme, je me reconnais à travers elle», raconte Tammy Verge en souriant.

Même son de cloche du côté de l’aventurière. «On a un petit quelque chose qui se ressemble. Je pense que ça va fonctionner! Je la trouve captivante. C’est un honneur pour moi d’être représentée par une fille qui fait de l’improvisation alors que pendant mon périple, il n’y avait rien d’improvisé en mer!», indique Mylène Paquette.

Un angle différent

L’an passé, Culture Shawinigan présentait aussi une aventure en solo. «Cette fois, il y a beaucoup de thématiques qui concernent les femmes», explique Tammy Verge. «C’est un regard différent. Le point de départ est un événement qu’une femme peut vivre, pas un homme.»

La différence réside aussi dans le cheminement, croit Mylène Paquette. «Frédéric Dion avait déjà une crédibilité alors que moi, je sortais de nulle part. Préposée aux bénéficiaires avec les enfants malades à l’hôpital Sainte-Justine. On a ri de moi, on m’a ridiculisée, on m’a replacé dans un rôle de femme des années 60 parfois… Pour la pièce, nous sommes allés chercher toutes les petites anecdotes qui ont faites en sorte qu’une femme a réalisé un défi d’envergure, sur la trame de fond d’une personne qui rame en solitaire sur l’océan.»

Un travail d’équipe

C’est Pierre-François Legendre qui assurera à nouveau la mise en scène du spectacle estival de Culture Shawinigan. Bryan Perreault et Mylène Paquette travaillent présentent à l’écriture de la pièce de théâtre.

Le spectacle sera présenté du 4 juillet au 17 août 2019 à la Maison de la culture Francis-Brisson de Shawinigan.

Poster un Commentaire

avatar