Le toit s’écroule sur la tête des Cataractes en deuxième période

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Le toit s’écroule sur la tête des Cataractes en deuxième période

LHJMQ. Soirée toute spéciale pour le vétéran gardien de but des Cataractes, Mathieu Bellemare, qui faisait face à son ancienne équipe, soit les Olympiques de Gatineau. Les visiteurs ont gâché la fête avec trois buts rapides en deuxième période, en route vers un gain de 5 à 1.

Installés au 10e rang du Circuit Courteau, il ne fallait surtout pas sous-estimer les Olympiques qui envoyaient le gardien #2 Creed Jones devant le filet ce soir.

Récemment, les Cats ont de la difficulté à tirer vers le filet adverse. Ce fut le cas encore ce soir alors que les hommes de Daniel Renaud n’avaient pas de tir au but après 11 minutes de jeu.

La première vraie chance de marquer est allée à Dawson Theede. Oublié seul devant Bellemare, son tir du poignet a terminé sa course dans la mitaine du #39.

Avec moins de 5 minutes à écouler en première, les Cats se sont retrouvés en supériorité numérique 4 contre 3, mais n’ont pu en profiter.

Theede a obtenu sa revanche en ouvrant la marque avec 1:27 à faire. Il a redirigé la rondelle derrière Bellemare, récoltant son 18e but de la saison.

Deuxième période coûteuse

Les Cataractes ont amorcé la deuxième période comme ils se devaient de le faire. Ils ont créé l’égalité dès la 24e seconde de jeu par l’entremise d’Antoine Demers.

Malheureusement pour les 3370 spectateurs présents au Centre Gervais Auto, Gatineau est revenu à la charge avec 3 buts en moins de 4 minutes. Dawson Theede, sur un retour de lancer, Shawn Boudrias et Anthony Beauchamp ont fait bouger les cordages. Les Olympiques menaient alors 4 à 1.

Les Cats ont bourdonné en fin de période, mais se sont butés à un Jones en pleine forme. Ils ont ensuite bénéficié d’une attaque à 5 contre 3 avec moins de 2 minutes à jouer, sans pouvoir capitaliser. Les Shawiniganais ont d’ailleurs terminé la soirée avec un rendement de 0 en 8 sur les unités spéciales.

Boudrias a inscrit son deuxième but du match au troisième tiers.

«Nos joueurs ont bien appris de la dernière game. Nous avons trouvé notre façon de jouer», a commenté Éric Landry, entraîneur-chef des Olympiques.

«On a subi deux défaites dans le voyage, mais on s’en va dans la bonne direction. On a gagné des grosses games en février et on ne donne pas trop de chances de marquer, comme ce fut le cas ce soir.»

«On ne peut pas être content d’une défaite de 5 à 1. On a eu nos chances, mais elle ne veut pas rentrer. On a vu leurs joueurs avoir faim et bûcher autour du filet. Il nous manque ça!», s’est de son côté expliqué coach Renaud.

«Tout le monde veut y aller (en supériorité numérique), mais ce n’est pas beau! On n’a pas de succès. (…) On avait amorcé la deuxième période en force, mais on s’est effondré. On est en vie et on n’est juste à 6 points. Il nous reste trois matchs à la maison et il faut bâtir sur ça d’ici la fin de la saison.»

Course aux séries

La seule possibilité réaliste des Cats de se faufiler en séries éliminatoires est de rattraper les 6 points qui les séparent des Foreurs de Val-d’Or. Ces derniers recevaient la visite des Screaming Eagles du Cap Breton ce soir. Dommage pour Shawinigan car les Eagles l’ont emporté en temps réglementaire.

Dimanche, à 16h

Les Cataractes seront de retour au boulot dès dimanche alors que les Remparts de Québec seront en ville dès 16h.

 

  • Les défenseurs Jason Horvath et Alex DeGagné, ainsi que les attaquants Mathieu Samson et Alex Plamondon, n’étaient pas de la formation shawiniganaise.

 

  • Photos – Jonathan Cossette
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires