Tour d’observation: une décision qui fait des mécontents

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Tour d’observation: une décision qui fait des mécontents
Au début de la pandémie le printemps dernier, la Cité de l'énergie avait installé une banderole sur la tour d'observation pour afficher sa solidarité avec la communauté. (Photo : courtoisie )

TOURISME. La décision des autorités gouvernementales de ne pas rendre accessible la tour d’observation de la Cité de l’énergie enrage le maire de Shawinigan.

«Il n’y a pas de logique dans cette décision, dénonce Michel Angers. Pendant que le gouvernement autorise les Montréalais à s’entasser dans les autobus ou le métro, sans l’obligation de porter un masque, il interdit à cinq, six ou sept personnes qui porteraient un masque à prendre un ascenseur pendant moins d’une minute.»

Le maire en veut particulièrement à la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), l’organisme qui édicte les règles depuis le début de la pandémie. «Il va falloir que les gens de la CNESST nous expliquent pourquoi c’est bon pour un mais pas pour l’autre», poursuit Michel Angers.

Il souligne que la Cité de l’énergie, qui a débuté sa saison le 27 juin, suivra scrupuleusement les règles de distanciation, à savoir que le port du masque sera obligatoire si les visiteurs se retrouvent à moins d’un mètre les uns des autres.

La directrice générale de l’attraction no 1 de Shawinigan, Sandie Letendre, a fait des démarches auprès de la CNESST afin que celui-ci révise sa décision mais sans succès. «Elle a reçu une fin de non-recevoir. La CNESST permet des rassemblements de 50 personnes à l’intérieur et là, il y a un fonctionnaire qui a décidé que non, on ne monte pas en haut de la tour qui constitue de clou de la visite de la Cité de l’énergie», lance Michel Angers d’un ton fâché.

Partager cet article

9
Laisser un commentaire

avatar
2 Comment threads
7 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
Mike ShawiSerge ThibaultSimone Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Mike Shawi
Invité
Mike Shawi

ça c’est encore comme le remboursement du $2,000 d’avance reçu de la PCU…

Ils (Gouvernement Canadien) auraient dû attendre avant la fin de cette pandémie ou les rapports d’impôts l’an prochain avant de demander un remboursement aux travailleurs honnêtes!!!…

quelle belle désicion irréfléchie…

merci M. Trudeau…

Serge Thibault
Invité
Serge Thibault

De quoi tu parles? Aucun lien avec l’article, de plus, aucun remboursement de PCU n’est exigé actuellement.

Mike Shawi
Invité
Mike Shawi

tu sais même pas de quoi tu parles….informe-toi donc avant de dire n’importe quoi…
tu dois être un qui en a reçu sans en avoir besoin…
moi je dois rembourser 4 semaines de PCU reçu en avance en Mars 2020…

Mike Shawi
Invité
Mike Shawi

tu dois être un de ces BS qui a reçu de la CPU frauduleusement…
qui connais rien et qui se vante de tout!!!…
attends-toi à rembouserser mon couffin!!!…

Mike Shawi
Invité
Mike Shawi

idiot…

Serge Thibault
Invité
Serge Thibault

On a droit ici au champion des imbéciles. Fin de la discussion.

Mike Shawi
Invité
Mike Shawi

c’est ce que pensais…idiot…j’ai bien perçu…

Mike Shawi
Invité
Mike Shawi

bizarre que tu répondes juste la nuit…hein le BS!!!…

Simone
Invité
Simone

Il y a tout de même une différence entre prendre le métro pour aller travailler, et entrer dans un ascenseur pour aller se divertir…