Trois élèves au fil d’arrivée du Défi têtes rasées

Par Boris Chassagne | Initiative de journalisme local
Trois élèves au fil d’arrivée du Défi têtes rasées
Les Rigolotes ont le Défi têtes rasées de Leucan avec succès. Les trois jeunes filles ont amassé près de 7000$ (Photo : courtoisie - Fred Boucher)

Il fera un peu plus froid cet hiver pour Pénélope Bouffard, Flora Genta et Gabrielle Martin surnommées (Les Rigolotes) qui ont relevé avec un succès incontestable, le Défi têtes rasées de Leucan. Les trois jeunes filles ont amassé près de 7000$.

Et dire qu’elles n’en espéraient que 500$! Les Rigolotes sont passées de la parole aux actes. Elles ont vendredi dernier sacrifié leurs belles crinières, assises au gymnase de leur école, devant tout leur groupe classe. Mais aussi, à la vue tous les élèves de leur école, qui pouvaient de leur classe étant, assister à ce sacrifice capillaire par le truchement d’une visioconférence en direct.

«Pour Pénélope et les trois jeunes filles, c’était vraiment un après-midi incroyable. Les professeurs, le personnel de soutien, les élèves, tout le monde a participé. On a pleuré, on a ri, on s’est collés», avoue Caroline Paquin, la mère de Pénélope Bouffard profondément émue parce qu’elle a vécu vendredi dernier à l’École Laflèche. Sa mère qui a aussi participé au Défi, mais plus tard en soirée.

«Tout le gymnase était décoré, c’était vraiment beau. Une fois que c’était terminé, tous les élèves se sont habillés en secret et ont attendu les filles dehors. Et quand elles sont sorties, elles ont reçu une grosse ovation. C’était tellement beau», ajoute Mme Paquin, fière de l’audace des Rigolotes et de la cause qu’elles ont soutenue. «C’était vraiment grandiose. Il y avait beaucoup d’émotion», confirme la directrice de l’École Laflèche Marie-Clode Baribeault.

«C’était vraiment un grand bonheur. C’est parti de trois petites filles et c’est devenu le projet de toute une classe, puis de toute une école. Ça prend du courage pour faire ce qu’elles ont fait.»

Les Rigolotes partent ainsi fièrement pour la relâche scolaire avec le sentiment du devoir accompli. «Le 20e Défi têtes rasées Leucan est un geste de solidarité envers les enfants qui subissent lors de la chimiothérapie, une altération de leur image corporelle par la perte des cheveux. Il a été relevé cette année par près de 95 000 personnes», précise Leucan.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires