Troisième jour de recherches à Saint-Jean-des-Piles

Troisième jour de recherches à Saint-Jean-des-Piles

Les proches de Jacques Arbour sont sans nouvelles de lui depuis dimanche.

Crédit photo : Photo courtoisie

DISPARITION. Les proches de Jacques Arbour, 62 ans, sont toujours sans nouvelles de lui depuis dimanche matin. Les recherches ont repris vers 9h ce matin pour une troisième journée dans le secteur Saint-Jean-des-Piles, où le véhicule du Shawiniganais a été retrouvé pour une raison toujours inconnue.

«Nous reprenons les recherches là où nous les avons laissées», indique le sergent Luc Mongrain, porte-parole pour la Direction de la police de Trois-Rivières en charge du dossier de disparition. «Nous avons ratissé un rayon de 300 mètres autour du véhicule hier, avec l’aide de l’hélicoptère de la Sûreté du Québec vers la fin de la journée pour des endroits plus difficilement accessibles aux marcheurs»

Le périmètre de recherche autour du véhicule sera élargi aujourd’hui. L’hélicoptère survolera les cours d’eau à proximité, dont la rivière Saint-Maurice.

Une douzaine de policiers de la Direction de la police de Trois-Rivières et de la Sûreté du Québec, dont un maître-chien, une dizaine de bénévoles accrédités ainsi que les proches de M. Arbour prennent part aux recherches dans ce secteur boisé.

Pour le moment, aucune hypothèse n’est écartée, ni privilégiée. «Toutes les hypothèses sont encore envisagées», indique M. Mongrain. Il ne s’agit pas d’un endroit habituellement fréquenté par M. Arbour. «Pour le moment, le seul lien avec le chemin où se trouve son véhicule, c’est qu’il allait y cueillir des bleuets il y a 30 ans», indique M. Mongrain.

Le fil des événements

Rappelons que M. Arbour a quitté le terrain de camping La Rochelle dans le secteur Saint-Louis-de-France à Trois-Rivières dimanche matin, vers 6h30, pour se rendre à son travail au Super C de Shawinigan.

Selon certaines informations, M. Arbour se serait rendu à son domicile situé dans le secteur Lac-à-la-Tortue dimanche matin. Il ne s’est jamais présenté à son lieu de travail par la suite.

Le véhicule de Jacques Arbour a été localisé le lendemain midi, soit le lundi 6 août, sur le chemin du parc national de la Mauricie, un secteur boisé à quelques kilomètres du coeur villageois du secteur Saint-Jean-des-Piles. Ce dernier était inoccupé.

Rien ne semble expliquer sa disparition pour le moment. M. Arbour serait en bonne santé et il ne présente aucun handicap. Certaines informations laissent entendre que M. Arbour serait diabétique, une information qui n’a pas été confirmée par M. Mongrain.

Description

Jacques Arbour mesure 1,63 m. et pèse 70 kg. avec les yeux pers et les cheveux rasés. Il a un tatouage de scorpion sur la poitrine, côté gauche. Il porte des lunettes ainsi qu’une chaîne au cou et s’exprime en français.

Toute personne pouvant fournir de l’information permettant de retracer Jacques Arbour peut contacter le service de police au (819) 691-2929.

Poster un Commentaire

avatar