Trou du diable et Route des brasseurs: pas de terrain d’entente

Trou du diable et Route des brasseurs: pas de terrain d’entente

La Shop du Trou du diable

Crédit photo : Archives - Patrick Vaillancourt

CONTROVERSE. Le Regroupement des microbrasseries de la Mauricie (RMM) estime qu’aucun terrain d’entente ne sera possible avec la direction de Molson-Coors dans le but d’inclure le Trou du diable dans son nouveau parcours brassicole, la Route des brasseurs de la Mauricie.

Le RMM se dit maintenant prêt à se concentrer sur autre chose.

Rappelons qu’à la suite du lancement de la Route des brasseurs, en juillet dernier, l’absence du Trou du diable avait suscité de vives réactions dans le milieu.

Position finale du RMM

Plus tôt aujourd’hui, le Regroupement a annoncé sa décision en l’expliquant ainsi:

«Il nous apparaît suite à nos derniers échanges avec la direction de Molson-Coors que nous sommes bien loin de trouver terrain d’entente, tant sur la forme que devrait prendre une éventuelle rencontre, ainsi qu’aux intervenants qui devraient y siéger, et le plus important, quant aux sujets qui devraient être abordés.

Trop de temps, d’énergie et de compromis sur les conditions furent alloués par notre association et nous allons maintenant nous concentrer sur nos PMES respectives et sur la structuration et mise en œuvre des projets du RMM.

Nous pouvons affirmer au final que nous aurions été prêts à faire évoluer nos marques respectives côte à côte avec celles d’un grand brasseur, en autant que l’inclusion de l’autre soit une pratique partagée par les deux parties.

Notre Regroupement souhaite travailler à ancrer la bière artisanale dans le terroir agro-alimentaire de la région et élaborer des projets structurants tant sur le plan brassicole que touristique, à commencer par le projet de Route des Brasseurs et de programmes de récompenses pour les organisations faisant la promotion et vente de nos membres et de nos bières. L’intérêt pour notre projet de route brassicole se fait déjà sentir chez les clients locaux et excursionnistes qui sillonnent la région en faisant halte dans nos microbrasseries en cette belle saison.»

Le Trou du diable surpris

De son côté, le Trou du diable avoue accueillir avec stupéfaction cette décision du regroupement.

«Depuis les tout débuts, nous sommes en mode collaboration avec de nombreux échanges et une approche de main tendue afin d’aller de l’avant avec le projet de La Route des Brasseurs que nous avons toujours entrevu positivement. Une rencontre devait d’ailleurs se tenir éminemment au cours de laquelle nous espérions un dénouement heureux, autant pour les brasseurs que pour les visiteurs de notre belle région. Aujourd’hui, on ne peut que déplorer de voir Le Trou du diable, un microbrasseur de la région dont les produits sont distribués partout au Québec, être exclu de La Route des Brasseurs de la Mauricie sans donner la chance à une rencontre de médiation. Encore plus décevant de voir nos interlocuteurs choisir la voie des médias plutôt que celle de la discussion.

Sachez que Le Trou du diable est et demeurera un pôle d’attraction touristique majeur en Mauricie par la réputation de sa table, son accueil, ses visites de brasserie, ses activités culturelles diversifiées et, bien sûr, par la qualité de ses bières connues mondialement et fièrement brassées à Shawinigan.

Sachez également que Le Trou du diable est et demeurera au centre de l’agro-tourisme gourmand en Mauricie. Nous sommes confiants que d’autres outils régionaux continueront de faire la promotion de ce trésor de la Mauricie afin de faire découvrir la belle d’à côté.

Depuis près de 13 ans, Le Trou du diable a la chance de compter sur une légion d’ambassadeurs locaux, qui par le bouche à oreilles, attirent son lot de touristes dans notre ville mais également dans notre belle et grande région.

L’entreprise entend maintenant se concentrer sur ses opérations quotidiennes et n’émettra aucun autre commentaire dans ce dossier.»

À LIRE ÉGALEMENT: Trou du diable: une absence controversée de la Route des brasseurs

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Gilbert Charlevoix Recent comment authors
Gilbert Charlevoix
Invité
Gilbert Charlevoix

Mes taxes ne doivent plus subventionner ceci dans ce cas