Un accès en première ligne pour les étudiants en Soins infirmiers

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Un accès en première ligne pour les étudiants en Soins infirmiers
Le programme de Soins infirmiers du Cégep de Shawinigan compte présentement 110 étudiants, une diminution de plus de 20% par rapport aux dernières années. (Photo : Courtoisie Cégep de Shawinigan)

ÉDUCATION. Les élèves du programme de Soins infirmiers du Cégep de Shawinigan auront un accès privilégié à la nouvelle clinique ambulatoire qui ouvrira au début 2022 dans le secteur Grand-Mère.  

Le CIUSSS Mauricie – Centre-du-Québec et la direction de l’établissement collégial ont annoncé jeudi qu’une clinique-école y sera implantée, ce qui constituera une première au Québec dans un milieu de soins d’un établissement du réseau de la santé.

Concrètement, cela signifiera que les futurs diplômés pourront développer leurs compétences dans un environnement de stage réel en compagnie de leurs enseignants, mais aussi des professionnels du monde médical. «Cela leur permettra d’avoir un regard concret sur leur future profession», a déclaré Caroline Guertin, directrice adjointe des services ambulatoires de santé primaire et gestion des maladies chroniques au CIUSSS MCQ.

Parmi les services qui seront offerts par les étudiantes en Soins infirmiers, on retrouvera les soins infirmiers courants de première ligne et les soins postopératoires (plaies, changement de pansements et suivis d’antibiothérapie). Les modalités concernant la façon dont seront dirigés les patients entre la clinique-école et la clinique ambulatoire régulière ne sont pas encore déterminées pour le moment.

Un enjeu de recrutement

Pour le directeur général du Cégep de Shawinigan, Éric Milette, il s’agit d’une excellente nouvelle étant donné qu’en raison de la baisse démographique, le nombre d’admissions dans le programme a diminué de près de 30% au cours des dernières années. «Il y a un enjeu d’attractivité et de rétention des étudiants et cette clinique-école permettra de nous distinguer», s’est-il réjoui.

La Clinique-école santé Énergie nécessitera un investissement de plus de 150 000$ sur trois ans, montant auquel il faut ajouter environ 60 000$ en achat d’équipements. La Caisse Desjardins du Centre-de-la-Mauricie a annoncé qu’elle contribuera à cet investissement à une hauteur de 126 440$ provenant du Fonds du Grand Mouvement.

Bénéficiant en premier lieu aux étudiants en Soins infirmiers, la mise sur pied de la clinique-école permettra également à ceux du programme de Technologie d’analyses biomédicales de pratiquer leurs techniques de prélèvements sanguins. Les étudiants du programme de Microédition et hypermédia seront aussi mis à contribution en mettant en pratique leurs techniques de communication graphique pour faire connaître la clinique à la population, à travers le développement d’outils marketing.

Soulignons que la clinique ambulatoire, qui sera construite cette année dans le stationnement actuel de la Coopérative de solidarité santé Le Rocher sur la 8e rue, viendra remplacer les services qui sont présentement offerts au CHSLD Laflèche.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
Un accès en première ligne pour les étudiants en Soins infirmiers - HealthBeezer
18 jours

[…] Read original article here […]

trackback
Un accès en première ligne pour les étudiants en Soins infirmiers - HealthGlitz
18 jours

[…] Read original article here […]