Un chêne rouge pour se rappeler

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Un chêne rouge pour se rappeler
(Photo : Courtoisie Photomédia Claude Gill)

MÉMOIRE. Les 72 Shawiniganais décédés de la COVID-19 depuis le début de la pandémie en mars 2020 auront dorénavant un arbre pour qu’on se rappelle leur mémoire.

La Ville de Shawinigan a procédé le 10 juin à la plantation symbolique d’un chêne rouge d’Amérique dans le Parc Saint-Jean-Baptiste, dans le secteur Grand-Mère. La cérémonie s’est déroulée en présence d’une dizaine de représentants des familles des disparus.

«Dans de nombreuses traditions, a rappelé le maire Michel Angers, le chêne est un arbre sacré, synonyme de force et de solidité. Une force autant physique que morale.» Une plaque commémorative sera installée près l’arbre sur laquelle a été inscrit quelques vers d’une  célèbre chanson de Gilles Vigneault:

J’ai planté un chêne

Au bout de mon champ

Ce fut ma semaine

Perdrerai-je ma peine?

«Comme semble le suggérer notre poète national, l’amour qui a été semé par ceux qui nous ont quitté n’a pas été fait en vain. Nous récoltons aujourd’hui les fruits de l’amour qu’ils ont semés», a déclaré le maire Angers. Pour la mise en terre du chêne rouge, les membres des familles  qui ont perdu un proche du COVID-19 ont été invités tour à tour à jeter symboliquement une poignée de terre.

Le maire a terminé en remerciant les Shawiniganais. Le maire Angers était accompagné pour cette cérémonie des quatre conseillères municipales: Nancy Déziel, Jacinthe Campagna, Lucie Debons et Josette Allard-Gignac.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires