Un ciné-Parc permanent sera évalué

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Un ciné-Parc permanent sera évalué
Vallée du parc a mis de l'avant un ciné-parc temporaire pour offrir un divertissement familial. (Photo : l'Hebdo)

DIVERTISSEMENT. La dernière projection d’un film au ciné-parc mis de l’avant en juin dernier par Vallée du parc aura lieu le 14 août prochain, mais déjà, la direction est satisfaite de la tenue de cette activité familiale. Au terme de l’été, les dirigeants analyseront la possibilité de tenir un ciné-parc permanent.

«On a eu une super de belle réponse de la population pour le ciné-parc, confirme Dominic Lamy, directeur des ventes et marketing à Vallée du parc. En juin, nous avons été complets presque tous les soirs. Ç’a bien été en juillet aussi, on est bien content. La première avec le Roi Lion et Aladin ont été les plus populaires. On a dû annoncer à l’avance qu’on était complet. C’est certain qu’au départ, le ciné-parc était populaire puisqu’on sortait du confinement et qu’il y avait très peu d’activités.»

Dans le cadre de ce projet-pilote, ce sont des employés de Vallée du parc qui ont conçu l’écran. M. Lamy ne cache pas avoir reçu des commentaires concernant l’écran qui était plus petit comparativement à un écran de ciné-parc conventionnel. «On s’est reviré rapidement pour offrir une activité aux gens. On a fait l’écran nous-même et il cadrait bien avec notre stationnement de 200 places.»

«On est content de voir l’engouement des gens pour un produit d’été. Notre but est d’éventuellement offrir un produit quatre saisons. À la fin de la saison, on va prendre le temps d’analyser les choses si on fait un ciné-parc permanent ou non. Si on le fait, on va certainement améliorer le stationnement et utiliser un écran standard. Aussi, on ne connaissait pas vraiment la projection de films, alors ç’a été difficile de travailler avec des distributeurs dans notre cas. On est considéré comme un ciné-parc spontané, ce qui réduisait beaucoup le nombre de films disponibles», ajoute le directeur des ventes.