Un dernier hommage à Pierrik Houle

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc

Les proches de Pierrik Houle lui rendront un dernier hommage, ce dimanche 20 janvier, dans le village Sainte-Perpétue. Dès 14h, parents et amis s’uniront pour terminer la course entreprise par le jeune homme de 19 ans, happé mortellement par un chauffard ivre le 21 décembre dernier.

À ce jour encore incapable de comprendre pourquoi la vie lui a si brutalement enlevé son ami, Guillaume Jacob espère à tout le moins que la tragique histoire de la famille Houle servira de leçon à tous ceux qui décident de prendre le volant après une soirée bien arrosée.

«C’est arrivé et on ne peut pas revenir en arrière, mais si au moins on est capable de sensibiliser ne serait-ce qu’une personne et de sauver une vie, notre ami Pierrik n’aura pas été perdu en vain», explique l’ancien camarade de classe de la victime.

Rappelons que Pierrik Houle, ancien étudiant de troisième année en Technique policière au Cégep de Trois-Rivières, faisait son jogging sur le rang Saint-Joseph à Sainte-Perpétue lorsqu’un véhicule l’a percuté, vers 20h15, le 21 décembre 2012.

Alors que la victime était étendue au sol en bordure de la route, le conducteur de 41 ans, Guy Richard, a pris la fuite et n’est revenu sur les lieux de l’accident que deux heures plus tard. Les autorités ont procédé à son arrestation vers 23h30. Amené au poste de police, l’accusé a échoué l’alcootest.

Pour faire vivre la mémoire de Pierrik

Animé par le désir de donner un sens à la mort de son grand ami, Samuel Perreault Magny s’est alors lancé dans ce projet qui allait non seulement faire vivre la mémoire de Pierrik, mais aussi permettre à des centaines de personnes de prendre conscience des conséquences de leurs actes.

«Pierrik, c’était un gars très discipliné, se souvient-il. Il mettait toujours toutes les chances de son côté pour atteindre ses objectifs. C’était un vrai guerrier et un exemple pour plusieurs d’entre nous. Je ne comprends pas comment ça se fait que ce soit arrivé à lui parce que s’il y a bien un gars qui était responsable et prudent, c’est bien lui.» À peine quelques jours s’étaient écoulés depuis ce triste soir de décembre que Samuel se rendait chez les Houle pour leur expliquer qu’il souhaitait terminer la course entreprise par son ami.

Le frère de la victime, le cycliste professionnel Hugo Houle, a tout de suite accepté de mettre la main à la pâte pour organiser cet hommage. «Je m’implique d’abord et avant tout par amour pour mon petit frère, confie l’athlète. Je veux lui montrer que je l’aimais et que j’étais fier de lui. On pense souvent que ça arrive juste aux autres, alors c’est aussi très important pour moi de sensibiliser les gens à l’alcool au volant. Et pour faire ça, je pense que c’est tout à fait logique de joindre l’activité physique à la cause parce que, tout comme moi, mon frère était très sportif.»

Une course à terminer

Les citoyens sont invités à se joindre à la famille et aux amis de Pierrik pour terminer la course qu’avait commencé le jeune homme avant de partir. Afin d’en accommoder plusieurs, deux groupes seront formés. L’un effectuera le trajet d’environ quatre kilomètres en joggant, alors que l’autre parcourra cette même distance en marchant. Le départ se fera à 14h au Centre des loisirs de Sainte-Perpétue, situé au 113 rang Saint-Charles.

En cours de route, coureurs et marcheurs s’arrêteront à l’endroit où le jeune homme a été frappé afin d’y faire une minute de silence. Il sera possible de se procurer sur place des chandails à l’effigie de Pierrik au coût de 10$ chacun. Les profits de la vente, de même que les dons volontaires, seront remis à l’organisme Tolérance Zéro, qui offre du raccompagnement tout au long de l’année et qui combat l’alcool au volant.

Il est à noter que la route sera fermée à la circulation lors de l’événement afin d’assurer la sécurité des participants. Il est possible de suivre les derniers développements de l’événement en consultant de la page Facebook prévue à cet effet : http://www.facebook.com/events/495647817146345/ (Course pour Pierrik Houle et contre l’alcool au volant).

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des