Résultats des élections fédérales 2019

Suivez les résultats des élections fédérales 2019 dans votre circonscription en consultant notre page d'accueil.

Voir les résultats

Un espoir local prêt à défendre les couleurs des Cats

Un espoir local prêt à défendre les couleurs des Cats
Thomas Pichette, jeune espoir des Cataractes de Shawinigan. (Photo : Pier-Olivier Gagnon)

HOCKEY. Quand il était enfant, Thomas Pichette se rendait régulièrement voir jouer les Cataractes de Shawinigan. Bientôt, c’est lui-même qui pourrait sauter sur la glace du Centre Gervais Auto pour prendre la place des joueurs qu’il admirait et défendre les couleurs de la ville de l’électricité.

Lors du repêchage 2019 de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), qui avait lieu le 8 juin dernier au Centre Vidéotron de Québec, le jeune hockeyeur de Maskinongé a été repêché par les Cataractes de Shawinigan, au troisième rang de la huitième ronde.

«Je suis vraiment content. C’est l’équipe la plus proche de chez moi. C’est un rêve qui devient réalité. Quand j’étais petit, dans ma tête, le junior majeur, c’était les Cataractes! J’y croyais et je suis fier d’avoir été choisi par eux», mentionne-t-il.

«J’y croyais et je suis fier d’avoir été choisi par eux»

– Thomas Pichette

L’athlète de 16 ans a eu la chance de vivre ce moment en famille. «Je me suis déplacé avec mes parents à Québec pour assister au repêchage. Quinze équipes avaient déjà démontré de l’intérêt envers moi. Pour être franc, je m’attendais à sortir plus tôt, mais je savais qu’en tant que joueur scolaire, il y avait moins de visibilité que la ligue midget AAA. Rendu-là, la ronde, c’est juste un chiffre. Je suis très heureux de faire partie de la famille des Cataractes», admet-il.

Thomas Pichette pourrait devenir le deuxième membre de sa famille à avoir évolué dans la LHJMQ. Son oncle, François Pichette, avait été repêché par les Mooseheads d’Halifax en 1997.

Le centre droitier de 5 pieds et 10 pouces est un produit de l’Académie de hockey Denis Francoeur. Il évoluait pour le Collège Marie-de-l’Incarnation jusqu’à l’an dernier, moment où le programme hockey s’est fusionné avec celui du Séminaire St-Joseph. Lors de la saison 2018-19, en 30 parties, Pichette a récolté 12 buts et 10 passes. La saison précédente, il avait marqué 21 buts en 28 parties, en plus d’obtenir 11 mentions d’aide.

Une première étape

À moins de causer la surprise lors du camp d’entraînement et considérant les éléments en place dans la formation, Thomas Pichette ne s’attend pas à obtenir un casier cette année dans le vestiaire des Cataractes de Shawinigan. Il participera néanmoins avec beaucoup de joie au camp d’entraînement de l’équipe cet automne. «Ça dépend de bien des choses. Bien des facteurs peuvent jouer, mais honnêtement, je ne crois pas évoluer à Shawinigan la saison prochaine. Je vais quand même me présenter et démontrer mon savoir-faire», confirme-t-il.

Le jeune homme devrait être de retour pour une dernière saison dans le programme de hockey de son établissement scolaire. «Je veux continuer de m’améliorer et me développer. J’aime bien Denis [Francoeur] et ce qu’on fait avec lui. Il a de l’expérience. Il m’a aidé à garnir mon coffre à outils».

Thomas Pichette se décrit comme étant un joueur mature avec une bonne vision du jeu, un bon lancer et des mains habiles. Il n’entrevoit d’ailleurs pas avoir trop de difficulté à intégrer les rangs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec le moment venu.

«Il y a un step, mais l’écart n’est pas aussi grand qu’on le pense. Les gars sont plus vieux, ils patinent plus rapidement et son plus gros, mais je pense m’adapter facilement à ça. Il faut juste s’habituer», confie-t-il.

Thomas Pichette profite des dernières semaines de vacances estivales pour s’entraîner avant de replonger dans son dernier stage au secondaire, lui qui projette devenir ingénieur civil.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des