Un match de soccer pour les travailleurs étrangers agricoles

Par Redaction Shawinigan
Un match de soccer pour les travailleurs étrangers agricoles
Pendant quelques heures mercredi soir, une vingtaine de travailleurs agricoles, quelques Shawiniganais d’origine ainsi que des nouveaux arrivants en provenance de plusieurs pays ont enfilé leurs espadrilles au parc multisport Réal-Dufresne et se sont rencontrés sur le terrain dans une ambiance conviviale. (Photo : courtoisie)

Service d’accueil des nouveaux arrivants (SANA) de Shawinigan

INTÉGRATION. Dans l’objectif de fraterniser et rencontrer d’autres amateurs de sport autour d’un ballon, le Service d’accueil des nouveaux arrivants (SANA) de Shawinigan a organisé le 30 juin un match de soccer amical entre les travailleurs étrangers temporaires (TET) agricoles et les Shawiniganais, d’origine ou d’adoption.

Financée par Immigrant Québec, la tenue de cette activité visait notamment à faciliter l’inclusion des TET agricoles, qui sont à Shawinigan pour la saison estivale, au sein de la communauté à travers la tenue d’événements sociaux et sportifs.

Pendant quelques heures mercredi soir, une vingtaine de travailleurs agricoles, quelques Shawiniganais d’origine ainsi que des nouveaux arrivants en provenance de plusieurs pays ont enfilé leurs espadrilles au parc multisport Réal-Dufresne et se sont rencontrés sur le terrain dans une ambiance conviviale.

«Cette aide financière nous a permis de rejoindre une clientèle avec laquelle nous avions très peu de contact, explique la directrice générale du SANA, Marie-Claude Brûlé. De plus, nous ignorions le nombre de travailleurs que cela pouvait représenter ainsi que les fermes qui les embauchaient.»

Pendant quelques heures mercredi soir, une vingtaine de travailleurs agricoles, quelques Shawiniganais d’origine ainsi que des nouveaux arrivants en provenance de plusieurs pays ont enfilé leurs espadrilles au parc multisport Réal-Dufresne et se sont rencontrés sur le terrain dans une ambiance conviviale. À la fin du match, les équipes ont partagé un repas typiquement québécois préparé et servi par l’entreprise shawiniganaise Monsieur Saucisse.

Il faut savoir que dans le cadre de l’appel à projet «Soutien aux travailleurs étrangers temporaires touchés par la Covid-19», le SANA a pu embaucher une ressource exclusivement dédiée à cette clientèle.

Une approche a été faite au printemps dernier auprès des fermes agricoles et de leurs propriétaires afin de dresser un portrait exhaustif des travailleurs étrangers agricoles du territoire et lister de manière adéquate leurs besoins.

«La totalité des travailleurs agricoles que nous accueillons chaque année est hispanophone et ne parle pas français. Afin de faciliter leur vie dans notre communauté, plusieurs besoins très concrets nous ont été demandés tels que des affiches sur les mesures sanitaires, une carte de la ville illustrant les secteurs où les travailleurs peuvent aller faire leurs achats, un lexique de mots et phrases essentiels à leur vie au Québec, etc.…le tout illustré et traduit en espagnol pour faciliter leur quotidien», ajoute Karine Bastarache, chargée de projet pour les TET agricoles.

Service aux travailleurs étrangers temporaires agricoles

Le service aux travailleurs étrangers temporaires agricoles est une nouvelle ressource proposée par le SANA depuis le mois d’avril 2021: il a pour but de développer des outils afin de répondre davantage aux besoins des travailleurs étrangers temporaires agricoles sur le territoire de Shawinigan et des environs.

Ce projet vise à offrir un soutien et accroître l’autonomie et l’inclusion sociale des TET à travers des évènements sociaux, culturels et/ou sportifs dans les différentes régions du Québec.

De plus, avec le contexte de pandémie mondiale, le projet vise également à accroître les services complémentaires fournis aux TET (interprétation, traduction, conseils juridiques, etc.) par des organismes à but non lucratif (OBNL) du Québec, à leur fournir de l’information exacte au sujet de leurs droits et responsabilités, de façon générale et dans le contexte de la COVID-19, et les mettre en lien avec les services de soutien et les ressources offertes.

Le programme des TET agricoles est rendu possible grâce à l’apport financier d’Immigrant Québec.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires