Un nouvel entraîneur de basket chez les Électriks

Par Redaction Shawinigan
Un nouvel entraîneur de basket chez les Électriks
Patrice Deltell (Photo : Courtoisie)

BASKETBALL. À la suite du départ de Francis Mondou, c’est Patrice Deltell qui prendra la relève à titre d’entraîneur de l’équipe de basketball masculin en division 2 du Cégep de Shawinigan.

Ancien joueur professionnel et international en France et possédant une formation universitaire en éducation physique et sportive, M. Deltell possède le niveau 4 du Programme national de certification des entraîneurs (PNCE). De plus, diplômé de l’Institut national du sport (INS) de Montréal en «entraînement avancé», il a aussi été entraîneur au niveau collégial division 1, universitaire et professionnel en Europe. M. Deltell ne manque pas d’expérience et de connaissances dans son domaine. Également entraîneur-cadre du programme Sport-études de basketball à l’Académie Les Estacades depuis plus de huit ans, il est très au fait de l’importance du sport dans le cheminement académique d’un étudiant-athlète et c’est ce qui sera au cœur de sa vision en tant que nouvel entraîneur-chef des Électriks.

«Lorsque Vincent Clermont, le responsable des sports des Électriks, m’a contacté, j’ai porté une attention particulière à ses intentions de bien repositionner le programme de basketball masculin et j’ai tout de suite constaté qu’on abondait dans le même sens et que nos visions et priorités étaient similaires, soit de recentrer nos pratiques sur la réussite de l’étudiant-athlète, tant académique que sportive et personnelle», lance Patrice Deltell.

Les Électriks comptent se concentrer davantage sur le bassin mauricien en termes de recrutement, mais aussi collaborer davantage avec les acteurs et dirigeants des programmes scolaires en place pour contribuer à former la relève. À ce sujet, des plans concernant la relance du mini-basket des Électriks, adressé aux élèves du primaire, sont présentement sur la table ainsi qu’une plus grande implication dans les différents programmes et équipes des écoles secondaires de la région de Shawinigan. Le recrutement international, qui a occupé une grande place au cours des dernières années en basketball masculin, sera toujours un moyen utilisé pour attirer d’autres étudiants-athlètes d’ailleurs, mais ce sera fait de manière mieux dosée afin de combler les effectifs de l’équipe au besoin.

Chez les filles, on assistera également à un vent de changement à partir de l’automne 2021 puisque Stéphanie Boisvert, qui était l’adjointe de l’entraîneur-chef Matthew Désaulniers depuis maintenant sept ans, prendra désormais le contrôle de l’équipe à titre d’entraîneuse-chef.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires