Un Shawiniganais au volant de Nissan Canada

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Un Shawiniganais au volant de Nissan Canada
Le Shawiniganaise Steve Milette est le grand patron de Nissan au Canada depuis le 1er mai dernier. La marque japonaise vend environ de 125 000 à 130 000 voitures au pays annuellement. (Photo : courtoisie Nissan Canada)

AUTOMOBILE. Depuis le 1er mai dernier, toute la stratégie derrière la marque Nissan au Canada est dirigée par un Shawiniganais.

Steve Milette est un nom relativement peu connu du grand public, mais dans l’industrie automobile au pays, c’en est un qui compte. Il y a quelques semaines, le magazine Automotive News Canada le désignait membre de l’équipe étoile de l’année 2019 pour avoir réussi à rétablir les relations entre les 210 concessionnaires au pays et la marque japonaise. «Nissan a connu une augmentation des ventes de 82% entre 2012 et 2018 au Canada. Cette croissance doit maintenant passer par la qualité des ventes chez les concessionnaires», explique le Shawiniganais en entrevue avec L’Hebdo.

Avant d’étudier au Collège Dawson et à McGill à Montréal, Steve Milette avait complété un parcours sans fautes au St-Patrick School à Shawinigan-Sud puis au Shawinigan High School. Parfait bilingue, il a grimpé les échelons un à un chez General Motors durant 16 ans en occupant divers postes de direction autant dans l’est que l’ouest du pays.

Steve Milette et ses voitures: sa première (Chevrolet Sprint 1988) et ses dernières (Nissan Murano 2020 et Leaf 2019)

Après un bref intermède de deux ans chez Bombardier Transport, il retourne à ses anciens amours tout d’abord comme directeur des ventes nationales chez Hyundai Canada puis depuis trois ans, chez Nissan Canada où il a été promu grand patron il y a un peu plus de sept mois.

«Je me rapporte à Nissan Amérique du Nord dont le siège social est à Nashville, aux États-Unis, mais nous avons des meetings régulièrement avec la maison mère au Japon», poursuit celui qui a passé une partie de la période des Fêtes à Shawinigan. «Mes parents vivent toujours à Grand-Mère et ma conjointe est aussi une Shawiniganaise.»

Steve Milette.

Importance du Québec

Le choix de Steve Milette pour diriger les destinées du géant automobile au Canada n’est peut-être pas étranger à ses racines francophones. «Le marché québécois est très important pour Nissan. Notre part de marché au pays est de 6,5%, mais elle est de 8% au Québec.»

Lui qui a ses bureaux à Toronto, le dirigeant souligne également que Nissan est probablement le géant de l’automobile au pays qui compte le plus de dirigeants bilingues à son siège social. «La plupart d’entre eux sont de souche québécoise et c’est important car ils comprennent le marché du Québec qui est différent de celui de l’ouest du pays.»

La Belle Province est aussi l’endroit au Canada où il se vend le plus de voitures électriques, un créneau d’avenir incontournable insiste le Shawiniganais. «La Leaf est la première voiture électrique de Nissan qui a été commercialisée, mais nous avons dévoilé récemment à Las Vegas la Ariya, un VUS entièrement électrique qui arrivera bientôt au Canada.»

Il est de plus en plus question d’intelligence artificielle dans l’industrie de l’automobile et Nissan n’y échappe pas. «La voiture complètement autonome, c’est non mais nous avons développé le Nissan Intelligent Mobility  qui rassemble nos innovations dans les domaines de la connectivité, de l’électrification et de la conduite semi-autonome. Nous dévoileront dix nouveaux produits d’ici les 20 prochains mois. Il y a beaucoup de changement, de progression chez Nissan», termine le Shawiniganais.

 

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des