«Un Tribal Fest magique!»

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
«Un Tribal Fest magique!»
La démonstration de lake jump a fait courir les foules. (Photo : courtoisie Pascal Proulx)

ÉVÉNEMENT. Les organisateurs du tribal Fest et de la Soirée des brasseurs ont visé dans le mille avec l’union des deux événements cette année et pour Andréanne Boisvert du tribal Fest et pour Louis-Philippe Laroche de la Soirée des brasseurs, il s’agissait d’une édition magique.

Chose certaine, le Tribal Fest se tiendra encore l’an prochain à la même période, soit au cœur des vacances de la construction au dernier week-end de juillet et ce sera encore une fois un événement conjoint amélioré.

«Ç’a été magique autant pour la température que pour la participation des gens que dans l’accueil favorable de l’union des deux événements ensemble, affirme la directrice du Tribal Fest, Andréanne Boisvert. Le bilan complet pour l’achalandage n’est pas complété, mais on a vu que la clientèle s’est précisée. On a vu plusieurs jeunes adultes, de jeunes familles, il y avait des gens partout qui se prêtaient au jeu des initiations. On pouvait voir les gens se déplacer en masse à un endroit lorsqu’il y avait une démonstration. Nous sommes très satisfaits!»

Pas moins de 2000 verres à l’effigie de la 10e Soirée des braseurs étaient disponibles, et ils ont tous été vendus. En plus des 1200 verres restants de l’année précédente. Même que certains brasseurs ont vendu quelques verres de dégustation à des festivaliers comme il en manquait.

«Même les athlètes qui présentaient des démonstrations avaient seulement des commentaires positifs. Avec la diversité des activités, ils pouvaient faire leur show et ensuite profiter des autres activités sur le site. Bien sûr, avec la température, l’accès à la rivière a été un plus», ajoute Mme Boisvert.

Pour le base jump, en raison des vents non favorables forts et changeants, les adeptes ont commencé à sauter à partir du haut de la Cité de l’énergie vers 18h samedi. «Ç’a été le même scénario le dimanche alors que les gars ont tenté de sauter, mais à cause des vents, les sauts se sont faits à la fin de la journée.»

«Mon wow du week-end a été les nombreux commentaires positifs sur l’union des événements et de voir que les gens se sont approprié le site», conclut la directrice.

Base jump
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des