Une exposition pour souligner les 100 ans du syndicalisme

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Une exposition pour souligner les 100 ans du syndicalisme
Sylvain Pratte, secrétaire général et trésorier au Conseil central du Cœur du Québec. (Photo : Hebdo Patrick Vaillancourt)

HISTOIRE. Shawinigan est l’une des 13 villes du Québec à accueillir l’exposition «De la scie à l’ordi: un siècle de vie ouvrière» afin de souligner les 100 ans du syndicalisme dans la province. L’exposition historique se trouve à la Maison de la culture Francis-Brisson du secteur Grand-Mère pendant tout l’été.

Le volet présenté à Shawinigan retrace l’histoire de l’industrie textile en Mauricie et dans la région du Centre-du-Québec. «La Confédération des syndicats nationaux (CSN) fête ses 100 ans cette année. La création à l’époque en 1921 était la Confédération des travailleurs catholiques du Canada (CTCC). L’exposition est présentée dans 13 villes du Québec de régions différentes, ce sont tous des panneaux différents pour souligner les travailleurs et les travailleuses qui sont les bâtisseurs du Québec, explique Sylvain Pratte, secrétaire général et trésorier au Conseil central du Cœur du Québec. À l’époque, le secteur manufacturier engageait des enfants et des femmes, qui étaient plus dociles, et les conditions de travail étaient horribles. L’Église s’est réveillée à l’époque pour protéger les travailleurs. C’était aussi pour contrer la vague des syndicats américains, qui étaient plus proches du communisme.»

Shawinigan est la seule ville en région à offrir l’exposition. «Shawinigan a été choisie pour son passé industriel avec beaucoup de manufactures et d’industries lourdes. Shawinigan était une ville faste avec le berceau de l’électrification également», ajoute M. Pratte.

L’exposition de Shawinigan met en valeur l’histoire des travailleurs manufacturiers.

L’exposition en Gaspésie se concentre plutôt sur l’histoire des pêcheurs, en Abitibi on met l’accent sur l’histoire des bûcherons tout comme au Lac-Saint-Jean, tandis que l’Outaouais présente l’histoire des allumettières.

Cette exposition est présentée en collaboration avec la municipalité de Shawinigan, berceau du syndicalisme en Mauricie, qui a vu naître le Conseil central de Shawinigan en 1946, en raison de l’importante présence de travailleurs d’usines.

D’ailleurs, une fusion de quatre conseils centraux au Cœur du Québec a eu lieu le 12 décembre 1995, et c’est le maire de Shawinigan Michel Angers qui a contribué à la fusion alors qu’il était président du Conseil central de Shawinigan.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires