Une mini-ville à Saint-Georges-de-Champlain?

Par superadmin

CONSTRUCTION. Le trio d’actionnaires Claude Lavoie, Philippe Gaudet et David Levin vise à développer «une ville dans une ville» avec le projet particulier de construction du nom de Carré St-Georges de Shawinigan Inc. L’objectif est de créer une cinquantaine d’unités de logement et trois bâtiments de service pour les personnes autonomes et semi-autonomes entre la 106e et la 108e avenue à Saint-Georges-de-Champlain.

«C’est un projet sur lequel je travaille depuis déjà trois ans. J’y crois beaucoup et je pense que la clientèle est là dans les environs. La question de la mobilité est un enjeu dans le coin pour les personnes entre 60 et 75 ans. Ce que nous proposons est un projet très humain», indique le promoteur Claude Lavoie sur cette construction évaluée à 25M$.

Il explique que les logements seront construits dans un style antique avec de grandes galeries, «un style très année 1920!». M. Lavoie projette aussi un parc de 70 000 pieds carrés, un espace jardin, un parc pour les tout-petits, ainsi qu’un service de pharmacie, d’orthésiste et un marché, à même son terrain qui s’étend sur une superficie de 700 000 pieds carrés. «Je vois aussi un service de navette pour la clientèle et tout le carré sera entouré de guérites pour assurer la sécurité des résidents», illustre-t-il.

Un milieu de vie ciblé

Après réception d’une étude encourageante de la firme Altus (valeur des terrains et étude statistiques), le promoteur est confiant de répondre à un besoin dans le secteur. «Les gens quittent et vont ailleurs. Il y a aussi le stress de partir de chez soi, une fois la retraite arrivé. Avec le Carré St-Georges de Shawinigan, nous voulons offrir un environnement de quiétude et de sécurité aux résidents de la région.»

Également soucieux d’encourager l’économie locale, le promoteur entend faire affaire avec des fournisseurs du coin dans le cadre des quatre phases de travaux prévus qui doivent s’étaler sur une période de trois ans. «Je veux que cet argent-là reste en région et soit dépensé par nos gens. Je pense aussi que les travailleurs d’ici sont parmi les meilleurs au Québec», souligne M. Lavoie.

Une rencontre est d’ailleurs prévue entre les actionnaires, la ville de Shawinigan et certains citoyens du secteur Saint-Georges-de-Champlain jeudi soir au centre communautaire. Si toutes les résolutions entourant le projet suivent leur cours, la construction pourrait débuter à la toute fin de l’été.

Claude Lavoie n’en est pas à ses premières armes en termes de construction et de gestion de projets, il a participé à de nombreuses métamorphoses et constructions commerciales à Trois-Rivières, dont celle de la rue Des Forges, du restaurant le Grill, des chaînes A&W et Pacini et pris part au projet Carrefour des Draveurs.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Nancy Lajoie
Nancy Lajoie
2 années

Est ce que le projet est mort dans l’ oeuf? J aimerais savoir quand le projet verra le jour? Merci!