Une nouvelle série jeunesse pour le duo

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Une nouvelle série jeunesse pour le duo
Les bédéistes François St-Martin et Marc Bruneau étaient fiers de présenter la nouvelle série Les gentils chenapans lors du lancement à la Librairie Poirier. (Photo : (Photo l'Hebdo Patrick Vaillancourt))

LIVRE. Le duo François St-Martin et Marc Bruneau, les fondateurs de la bande dessinée «Dans la tête de François» présentent les aventures de trois jeunes personnages dans une nouvelle série destinée aux jeunes de 8 à 12 ans intitulée «Les gentils chenapans». Le lancement s’est déroulé vendredi matin à la Librairie Poirier de Shawinigan devant plusieurs personnes, dont des parents accompagnés de leurs enfants.

Pour le premier tome «Les gentils chenapans jouent avec les mots», les lecteurs pourront découvrir trois enfants comme personnages, dont une qui est la fille du fameux François de la première série bien connue.

À travers les paroles des enfants, qui constituent les personnages principaux, le livre célèbre la diversité et la spontanéité de la jeunesse. À la fois humoristiques et éducatives, les courtes réflexions et les discussions font, entre autres, référence à la grammaire ou illustrent différentes expressions de la langue française. Le livre s’avère également une amusante initiation aux jeux de mots.

«L’aventure de Dans la tête de François se poursuit, on sortira un quatrième tome à l’automne prochain, mais grâce aux trois premiers tomes, on avait l’occasion de rencontrer beaucoup de jeunes, par exemple dans des écoles primaires et dans les différents salons ou bibliothèques. L’idée a mûri tranquillement pour développer un produit spécifique pour les élèves du primaire. On reste dans notre créneau avec des blagues courtes, des dessins colorés, heureux et tout aussi simples», explique l’auteur François St-Martin.

Le duo espère que cette série de livres pourra intéresser les parents et les enseignants afin d’accompagner les jeunes dans cet apprentissage de la langue française pour ce premier tome. «C’est une belle occasion d’avoir un côté éducatif, le tout à travers de blagues. Le défi pour nous c’était de briser les habitudes comme Dans la tête de François existe depuis 2015. Disons que le coup de crayon de mon collègue Marc a dû changer avec les nouveaux personnages! Pour moi, c’était d’écrire en pensant à un public différent», ajoute François St-Martin.

Le premier tome met de l’avant la langue française, d’ailleurs les créateurs ont pu profiter d’une subvention du ministère de la Culture et des Communications du Québec provenant du Fonds de promotion et de valorisation de la langue française via une demande de Culture Shawinigan.

Il est possible de connaître les points de vente et d’en apprendre plus sur cette nouvelle série jeunesse en consultant le www.gentilschenapans.com.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des