Une ressource pour les jeunes entrepreneurs

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Une ressource pour les jeunes entrepreneurs
Sur la photo, on aperçoit Francois St-Martin, accompagnateur des participants, et Karine Genest, directrice de la Communauté entrepreneuriale de Shawinigan. (Photo : courtoisie)

ENTREPRENEURIAT. La Communauté entrepreneuriale de Shawinigan (CES) lance le nouveau projet Club des jeunes entrepreneurs pour les jeunes de 6 à 16 ans. Les jeunes qui veulent en apprendre plus sur l’entrepreneuriat pourront désormais avoir accès à une ressource pour les conseiller.

C’est le fondateur des bandes dessinées «Dans la tête de…», François St-Martin qui sera l’accompagnateur pour les jeunes de 6 à 16 ans qui désirent un soutien. Le service gratuit s’adresse à tous les jeunes ayant un intérêt à créer ou à faire grandir sa petite entreprise. D’ailleurs, plusieurs jeunes connaissent déjà François St-Martin puisque ce dernier donne déjà des ateliers de bandes dessinées en classe.

«D’année en année, nous avons vu un besoin grandissant lors la grande journée des petits entrepreneurs, commente Karine Genest, directrice de la CES. On priorise la culture de l’entrepreneuriat, qui est de semer, voir grandir, arroser, et de mettre de l’engrais. On a vu de plus en plus de jeunes s’occuper de leur entreprise après la Grande journée des petits entrepreneurs. On s’est rendu compte que ces jeunes n’ont pas nécessairement de soutien.»

La CES a tenu à faire un clin d’œil au Centre de service scolaire de l’Énergie, qui offre des programmes entrepreneuriaux dans de nombreuses écoles du territoire. «On veut saluer le travail des professeurs qui crée des projets entrepreneuriaux scolaires. Ça donne de l’estime de soi, de la confiance et de la solidarité à ces jeunes, et surtout de la fierté. On salue le travail de ces professeurs en poursuivant ces valeurs entrepreneuriales en dehors du cadre scolaire», ajoute Mme Genest.

«Je n’ai pas hésité une seconde à embarquer dans le projet parce que c’est une thématique qui me touche particulièrement. Avec les années, j’ai réalisé que nos jeunes sont créatifs, et très intéressés par l’entrepreneuriat. Ces jeunes méritent qu’on leur consacre du temps pendant toute l’année, et pas seulement lors d’une journée. On va prendre chaque jeune là où il est rendu dans son projet. Ce n’est pas une formation en entrepreneuriat, ça sera personnalisé pour chaque jeune, qu’il soit à l’étape de l’idée, de la conception, ou de la vente de son produit. On ira à son rythme. Je suis un accompagnateur, et je ne ferais pas le travail à leur place», exprime François St-Martin.

Une fois la pandémie passée, il n’est pas impossible qu’un jeune soit jumelé avec une entreprise pour en apprendre encore plus sur le fonctionnement de l’entreprise qui est intimement lié avec le produit du jeune. Ainsi que de mettre en place un club qui permettra aux jeunes d’échanger entre eux.

Pour plus d’informations ou pour inscription les personnes intéressées peuvent téléphoner au 819 537-8181, poste 4000 ou écrire à info@ceshawinigan.ca

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires