Va jouer dehors!

Par superadmin
Va jouer dehors!

CHRONIQUE. De plus en plus de gens adhèrent aux disciplines d’endurances, un vrai phénomène de contagion! Le rythme du métro, boulot, dodo est embelli par le bouger au quotidien. Le mouvement devient une source d’inspiration qui illumine leur vie. Les adeptes deviennent habités par ce besoin de réalisation. Un nouveau mode de vie s’installe.

Pour des raisons différentes, ils s’inscrivent à un défi. La mère de famille vise le groupe des Roses pendant que papa veut Devenir Ironman. Du jamais vu! Le fait d’avoir une capacité physique sous la moyenne n’est plus une excuse. Ils veulent tous simplement se dépasser, aller chercher la meilleure version d’eux même. Ce qui était impensable, inaccessible et réservé à l’élite, il y a quelques années, est maintenant à portée! Les preuves sont faites toute personne entêtée dans ses actions peut réussir un grand coup.

Nager, pédaler et courir peut devenir un jeu très amusant. Répéter des mouvements précis pendant plusieurs heures, permettant de se déplacer sur de grandes distances. Des gestes de sensations qui apportent beaucoup. Les gens ont besoin d’air! Du temps pour eux, pour faire le point.

Après un certain temps, le corps brûle des calories comme une locomotive brûle son charbon. Les endorphines ne cessent de faire sourire. L’énergie est à la hausse ainsi que la joie de vivre. Toutes les sphères de la vie s’améliorent!

Je me souviens, étant enfant, lorsque mes parents m’obligeaient à prendre l’air, à jouer dehors. Après plusieurs heures de grimpettes aux arbres en me prenant pour GI Joe, je rentrais les pommettes rouges avec un appétit de loup. Ensuite, je dormais comme une marmotte rêvant déjà à mes prochaines aventures.

Le rythme de vie des adultes d’aujourd’hui s’harmonise à merveille avec l’engagement de relever un défi physique. Il y a tellement d’événements de haute qualité au calendrier. Si les petits doivent bouger et bien les grands en ont d’autant plus besoin. Chacun trouve son compte dans une activité qui lui permettra de sortir de sa routine infernale qui prend malheureusement le contrôle de beaucoup de gens. L’épreuve à laquelle vous êtes inscrit(es) sera votre motivation à sortir à l’extérieur au quotidien, votre jouer dehors version adulte. Un genre de Back Wash pour le cerveau qui est souvent trop plein. Cette fatigue mentale qui vous donne l’impression d’être épuisé une fois de retour à la maison. Les audacieux qui enfilent leurs souliers pour une course extérieure de 40 minutes reviennent gonflés à bloc. Ils comprennent alors les caprices du corps humain.

Il y aura toujours des sédentaires pour dénigrer et juger ces mordus de l’oxygénation. Ils ne comprennent pas le but. Ils parleront du coureur sur les 20 000 inscrits au marathon de Montréal qui a eu un malaise cardiaque. «Le sport c’est dangereux». Ou encore ils diront que les gens qui pédalent ou courent au quotidien n’ont pas de vie. Pourtant, à partir du moment que tu as une passion et des objectifs, tu te sens vivant, bien vivant!!

Un cerveau oxygéné est plus créatif. Vous cesserez de ruminer les petits détails de votre vie. Bouger ça chasse les bibittes! Si l’appétit vient en mangeant l’énergie vient en bougeant!

Allez chercher le meilleur de vous! Mettez votre corps en action! Va jouer dehors!

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des