Vallée du parc: les cinq nouvelles pistes disponibles cette année

Vallée du parc: les cinq nouvelles pistes disponibles cette année

Le directeur général de Vallée du parc Alain Beauparlant explique la disposition des nouvelles pistes à l'endroit où sera le débarcardère du nouveau télésiège.

Crédit photo : (Photo l'Hebdo Patrick Vaillancourt)

TRAVAUX. Ça fourmille depuis quelques semaines à la station de ski Vallée du parc. Cette semaine, c’est le début des travaux afin de fixer les poteaux pour les luminaires qui éclaireront les nouvelles pistes. Puis en août, ce sera le départ des travaux pour le montage de la nouvelle remontée mécanique avec des chaises quadruples.

L’Hebdo s’est rendu à Vallée du parc pour constater l’ampleur des travaux. C’est sur le dessus de la montagne du versant est, là où sera situé le débarcadère de la nouvelle remontée mécanique, que nous avons discuté avec le directeur général Alain Beauparlant.

Bien que le choix des noms des nouvelles pistes et de la remontée mécanique n’est pas encore arrêté, M. Beauparlant confirme que les pistes pour intermédiaires et experts seront fins prêtes pour la prochaine saison.

«Lorsque les gens vont arriver en haut, ils auront le choix de deux pistes, et les sous-bois seront omniprésents. Ensuite, ils pourront prendre une des cinq pistes pour arriver en bas. Il sera même possible de rejoindre les autres pistes. Le dénivelé sur cette nouvelle partie de la montagne sera doublé. L’objectif est de concevoir une nouvelle section pour les intermédiaires et les experts. On veut que les débutants restent sur le versant ouest. Souvent, l’employé doit ralentir les chaises pour les débutants. Ceux qui sont trop petits ou qui ne sont pas capables de prendre la chaise seuls ne pourront pas monter. Le dénivelé pour les débutants ne sera pas adéquat pour eux de toute façon», explique M. Beauparlant.

Concernant le nom des pistes, de la remontée et des sous-bois, le tout n’est pas encore arrêté. Mais des pourparlers avec l’Olympien Alex Bellemare sont en cours pour un partenariat. «Alex serait un excellent ambassadeur pour la station et la région», glisse le directeur général pendant l’entrevue.

M. Beauparlant confirme que les travaux de débroussaillage réalisés l’année dernière permettront d’ouvrir les pistes cette année. Pour les prochaines semaines, les tuyaux pour acheminer l’eau aux canons à neige pour l’enneigement artificiel seront installés, tout comme les poteaux pour les luminaires. En août, ce sera au tour de la nouvelle remontée.

«On ne voulait pas que tous les travaux se fassent en même temps. Quand je regarde la configuration du site, j’ai plein d’idées en tête. Il y a un plateau tout près du nouveau débarcadère qui m’inspire beaucoup. Je vois une belle terrasse en montagne avec la remontée qui passe au-dessus comme j’ai déjà vu en Europe. Ça donne un cachet. Je ne dis pas que ça se fera pour la prochaine saison. Trois des cinq nouvelles pistes seront éclairées, et quatre enneigées artificiellement. Les cinq nouvelles pistes seront disponibles pour notre clientèle pour l’hiver 2018-2019.»

Travaux à Vallée du parc.

Le principal défi en est un de logistique. «Le défi, c’est la coordination des travaux et tous les imprévus. On peut creuser à un endroit et voir qu’il y a un cap de roche, donc ça va prendre de la dynamite. Ça demande une logistique de préparation, et une chance qu’on avait commencé à débroussailler les nouvelles pistes l’année dernière, sinon on n’aurait pas été capable de livrer cette année. C’est une course contre la montre et on ne chôme pas», commente M. Beauparlant.

Le directeur général indique qu’il s’agit d’investissement de 3 M$ seulement pour cette année. «Tout dépend si on fait le réaménagement du chalet ou non.»

. «Si ce n’était pas de Mme Boulet, on ne serait pas au sommet de la montagne pour parler de travaux. On est une entreprise privée et c’était la première fois que je voyais une telle somme pour l’industrie du ski. Ça reste un milieu difficile parce qu’on est tributaire de la température et des variations climatiques. On aurait pu faire un plus petit projet, mais tant qu’à le faire, on s’est dit pourquoi ne pas profiter au maximum de la montagne.»

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Suzanne Recent comment authors
Suzanne
Invité
Suzanne

Bravo bravo 🙌 🎿🙌😲