Vers un espace de travail collaboratif à Sainte-Thècle

Photo de Myriam Lortie
Par Myriam Lortie
Vers un espace de travail collaboratif à Sainte-Thècle
La maquette du nouvel espace de coworking. (Photo : gracieuseté)

ENTREPRENEURIAT. Aux premières loges du boom entrepreneurial que connait Sainte-Thècle, les propriétaires du café-boutique Aux Cinq Sœurs souhaitent offrir un espace de travail collaboratif (coworking), nommé Le Babillard, aux entrepreneurs de la MRC de Mékinac d’ici l’automne.

«Nous avons vu ce qui se faisait ailleurs, notamment au DigiHub à Shawinigan ou à l’ÉTAB dans la MRC des Chenaux. Ces espaces apportent une vitalité économique dans leurs milieux en amenant de petites entreprises à voir le jour», explique Roxanne Monfette, co-instigatrice du projet avec son partenaire Olivier Myre.

Olivier Myre et Roxanne Monfette.

Concrètement, les deux entrepreneurs aspirent à offrir une nouvelle vocation bâtiment situé en diagonale de leur café sur la rue Masson, autrefois occupé par les Chevaliers de Colomb. L’objectif? Créer un espace de travail organisé, stimulant et accueillant.

L’espace de 1500 pieds carrés à aire ouverte pourrait accueillir jusqu’à 15 travailleurs, que ce soit des entrepreneurs, des étudiants, des travailleurs autonomes, des startups, des organismes des festivals ou des événements ponctuels. Bureaux et tables de travail, salle de conférence, salle fermée et espace détente sont notamment dans les plans.

«Nous voulons créer un lieu où les idées fusent, les échanges abondent et les liens se créent. C’est un espace de travail qui manque ici, d’autant plus qu’il y a une effervescence entrepreneuriale à Sainte-Thècle. Nous voulons que ça continue.»

6000$ pour accélérer l’ouverture

Dans le but d’accélérer leurs démarches, les entrepreneurs ont démarré une campagne de financement participatif sur la plateforme québécoise La Ruche, avec un objectif de 6000$.

Le montant amassé servira à aménager rapidement le bâtiment nouvellement acquis en y intégrant du matériel informatique de pointe, du mobilier de haute qualité et d’autres commodités. Les fonds récoltés serviront à mettre en place le projet dans sa forme idéale, et surtout à le concrétiser rapidement, soit pour la première semaine de septembre.

«Si nous dépassons notre objectif, nous nous engageons à remettre à la communauté en offrant gratuitement la location à tout organisme sans but lucratif de notre région, et ce jusqu’à l’atteinte du montant excédentaire total», indiquent les entrepreneurs. Selon le principe de financement participatif, les donateurs reçoivent des contreparties diversifiées, dont des accès à l’espace de travail.

Au moment d’écrire ces lignes, la campagne avait déjà atteint 17% de son objectif, soit plus de 1000$. La campagne d’une durée de 45 jours se terminera le 13 juillet. La population est invitée à contribuer au projet en visitant leur page: https://laruchequebec.com/projet/babillard-espace-travail-collaboratif-4613/.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires