Victoire écrasante des Cats dans une guerre de tranchées

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Victoire écrasante des Cats dans une guerre de tranchées
2021/04/24, Shawinigan Quebec, Canada. Hockey LHJMQ. Les Cataractes de Shawinigan recoivent l'Oceanic de Rimouski au Centre Gervais Auto. (Photo : Olivier Croteau LHJMQ)

HOCKEY. Si les deux entraîneurs avaient qualifié le premier match comme un duel de série, le deuxième épisode s’est avéré être une véritable guerre de tranchées. Les cataractes ont revêtu leur uniforme de soldat pour se présenter à la guerre contre l’Océanic et l’emporter 7-1 dans une ponctuée de plus de 70 minutes de punitions.

Le gardien de l’Océanic Creed Jones a repris l’a où il l’avait laissé la veille en bloquant 5 tirs dès la première minute du match. Puis, William Veillette a écopé d’une pénalité à 1 :27 lors d’une mêlée devant le filet de Jones. La troupe de Serge Beausoleil a toutefois été incapable de capitaliser lors de ce premier avantage numérique.

Tout comme lors du premier match, Rimouski marque le premier but. Ludovic Soucy a déjoué Antoine Coulombbe d’un tir des poignets à partir du rond de mise au jeu en haut de l’épaule du gardien. Simon Maltais et William Dumoulin sont complices.

Heureusement pour les Cataractes, l’officiel Olivier Gouin a refusé un filet à l’Océanic en raison d’obstruction sur le gardien.

Au cours de leur premier avantage d’un homme, les Cats parviennent finalement à déjouer Jones pour une première fois dans la série, l’œuvre de Justin Bergeron sur une aide de Marc-Antoine Pépin. Moins de 15 secondes plus tard, Charles Beaudoin revient à la charge pour donner l’avance à Shawinigan après que le gardien Jones ait perdu le disque de vue derrière son filet, Beaudoin a contourné le but pour marquer. Les hommes de Ron Choules ont dominé l’ensemble de la période.

Justin Bergeron a reçu une punition dès le début du deuxième engagement, mais le gardien Coulombe est demeuré solide notamment lors d’une descente à 2 contre 1.

La rivalité a réellement éclaté à 5 :25 de la période alors qu’une violente mêlée a eu lieu entre les 10 joueurs sur la glace. D’ailleurs Issac Ménard des Cats et Mathis Gauthier ont été expulsés de la rencontre pour deux bagarres au cours du même arrêt de jeu.

Après avoir écoulé une pénalité, l’offensive shawiniganaise frappe à la suite d’un bel échange. Lorenzo Canonica inscrit son premier de la série sur des passes de Xavier Bourgault et Mavrik Bourque pour donner une avance de deux buts.

Avec six minutes à faire au deuxième vingt, Isiah Campbell profite d’un revirement en zone neutre pour effectuer une descente à deux contre un en compagnie de Charles Beaudoin pour ajouter un quatrième filet pour les Cats.

Après avoir reçu un dardage là où ça fait mal par le gardien Jones, Jeremy Martin a sauté sur le cerbère et une autre violente mêlée a éclaté. Martin a été chassé pour extrême inconduite, Plus la période avançait, plus les coups devenaient fréquents et salauds de chaque côté.

En avantage numérique, Campbell a enfilé son deuxième du match pour procurer une avance de 4 buts aux hôtes.

Raphaêl Audet a été envoyé devant le filet de l’Océanic pour la troisième période.

Rimouski a continué à prêcher par l’indiscipline au troisième vingt. Les Cats sont parvenus à ajouter un autre filet en avantage numérique, celui de Marc-Antoine Pépin sur des passes de Charles Beaudoin et William Veillette. En fin de période, Shawinigan ajoute un 7e but, Charles Beaudoin marque son deuxième du match, en avantage numérique, sur des aides de Pépin et Canonica.

Statistiques :

Tirs Rimouski 27 Shawinigan 32

Mise en échec Rimouski 29 Shawinigan 19

Avantage numérique Rimouski 0/6 Shawinigan 3/6

Commentaires d’après match

L’entraîneur de l’Océanic Serge Beausoleil, affirmait que le but refusé a été un point tournant pour faire tourner le vent. «On a eu un bon début de match, mais le but refusé c’est une décision très controversée. Ceci dit, il faut continuer à jouer dans ce temps-là. Qu’on perde 2-1 ou 7-1, on a eu ce qu’on méritait ce soir. On est capable de mieux jouer, on a ouvert le jeu et on a embarqué dans ce bal au lieu de rester en contrôle. Il y avait une équipe qui ne voulait pas se retrouver 0-2. C’est un 2 de 3 maintenant.»

Pour Ron Choules des Cats, sa formation a démontré du caractère. «C’était une game qu’il fallait qu’on gagne. Il a eu beaucoup d’émotion. Les deux clubs ont donné des grosses batailles physiques. Ça fait partie des séries et je suis content comment mes gars ont réagi. Je pense qu’on a une vraie série.»

Il faudra voir si la LHJMQ annoncera des suspensions suite à cette rencontre.

 

2021/04/24, Shawinigan Quebec, Canada. Hockey LHJMQ. Les Cataractes de Shawinigan recoivent l’Oceanic de Rimouski au Centre Gervais Auto.
2021/04/24, Shawinigan Quebec, Canada. Hockey LHJMQ. Les Cataractes de Shawinigan recoivent l’Oceanic de Rimouski au Centre Gervais Auto.
2021/04/24, Shawinigan Quebec, Canada. Hockey LHJMQ. Les Cataractes de Shawinigan recoivent l’Oceanic de Rimouski au Centre Gervais Auto.
2021/04/24, Shawinigan Quebec, Canada. Hockey LHJMQ. Les Cataractes de Shawinigan recoivent l’Oceanic de Rimouski au Centre Gervais Auto.
2021/04/24, Shawinigan Quebec, Canada. Hockey LHJMQ. Les Cataractes de Shawinigan recoivent l’Oceanic de Rimouski au Centre Gervais Auto.
2021/04/24, Shawinigan Quebec, Canada. Hockey LHJMQ. Les Cataractes de Shawinigan recoivent l’Oceanic de Rimouski au Centre Gervais Auto.
2021/04/24, Shawinigan Quebec, Canada. Hockey LHJMQ. Les Cataractes de Shawinigan recoivent l’Oceanic de Rimouski au Centre Gervais Auto.
2021/04/24, Shawinigan Quebec, Canada. Hockey LHJMQ. Les Cataractes de Shawinigan recoivent l’Oceanic de Rimouski au Centre Gervais Auto.
2021/04/24, Shawinigan Quebec, Canada. Hockey LHJMQ. Les Cataractes de Shawinigan recoivent l’Oceanic de Rimouski au Centre Gervais Auto.
2021/04/24, Shawinigan Quebec, Canada. Hockey LHJMQ. Les Cataractes de Shawinigan recoivent l’Oceanic de Rimouski au Centre Gervais Auto.
2021/04/24, Shawinigan Quebec, Canada. Hockey LHJMQ. Les Cataractes de Shawinigan recoivent l’Oceanic de Rimouski au Centre Gervais Auto.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires