Vis Mauricie investit 600 000$ dans une nouvelle bâtisse

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Vis Mauricie investit 600 000$ dans une nouvelle bâtisse
Le maire Michel Angers a procédé lundi matin à la pelletée de terre symbolique en présence du président et vice-président de Les Attelages RJM, Richard et Mathieu Gélinas. (Photo : (Photo L'Hebdo - Bernard Lepage))

INVESTISSEMENT.  Vacant depuis près d’une quinzaine d’années, le terrain commercial situé à l’angle du boulevard des Hêtres et de la 41e rue accueillera un imposant immeuble au cours des prochaines semaines. 

Les propriétaires de Vis Mauricie ont en effet procédé lundi matin à une pelletée de terre symbolique en présence du maire Michel Angers pour annoncer un investissement de 600 000$ sur ce terrain autrefois occupé par une station-service Ronoco. Actuellement située sur la rue Saint-Laurent à Shawinigan, l’entreprise rebaptisée Les Attelages RJM déménagera en février prochain une fois les travaux de construction terminés.

« Nous étions trop à l’étroit avec l’expansion que l’on connaît », explique Mathieu Gélinas, vice-président de l’entreprise fondée par son père Richard Gélinas. D’une hauteur de 24 pieds, le nouvel immeuble fera 40 pieds de profondeur par 100 pieds de longueur. « Les gens pensent que nous ne vendons que des vis et des boulons, mais c’est bien plus que ça », explique Richard Gélinas.

Les Attelages RJM sont en effet présent sur le web (www.rjm-fasterners.ca) avec plus de 16 000 produits disponibles pour la vente en ligne. « On est déjà bien implanté en Mauricie, mais on vise maintenant le marché canadien et même international », souligne Mathieu Gélinas qui dit avoir reçu un bon accueil du maire Michel Angers lorsqu’est venu le temps de trouver un terrain intéressant.

En plus de toute la quincaillerie traditionnelle (vis, écrous, boulons, goupilles, etc.), Les Attelages RJM offre des services d’impression 3D, de découpe au laser, etc. « Je vais ouvrir ma firme de génie-conseil en 2022 et nos bureaux seront situés dans l’immeuble », termine le vice-président de l’entreprise.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires