William Veillette le meilleur joueur des Cats dans la bulle selon Choules

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
William Veillette le meilleur joueur des Cats dans la bulle selon Choules
Les cats terminent les six matchs dans la bulle avec une fiche de 3-2-1. (Photo : Jonathan Roy/LHJMQ)

HOCKEY. Après un départ difficile dans la bulle de Québec, la troupe de Ron Choules a pris les choses en main lors des trois derniers matchs avec trois victoires consécutives. Les Cataractes terminent donc les six matchs avec une fiche de 3 victoires, deux défaites et un revers en prolongation pour une fiche de .500. Maintenant LA question… quand sera la prochaine rencontre?

Est-ce qu’il y a eu un déclic après trois défaites dans la bulle de Québec? «Oui et non. On a joué de la manière dont on a pratiqué, répond l’entraîneur des Cataractes Ron Choules. On a joué la game responsable. Contre Québec (défaite 4-2), ce n’était pas notre match. Gatineau (défaite 3-2 en prolongation) et Blainville (défaite 5-4), ce n’était pas si pire que ça. Et après notre condition physique et le planning de la bulle avec Kyle (Sutton) ça s’est démontré dans les trois dernières parties.»

Pour Choules, la bulle a été révélatrice pour certains joueurs ce qui aidera à préparer les joueurs pour la prochaine étape.

«Est-ce qu’on va jouer des matchs avant Noël? Je pense que oui. Mais on va préparer le club pour quand on va jouer des matchs, et si on ne joue pas de match, le club sera encore plus prêt. Il faut qu’on s’adapte à n’importe quoi cette année.»

Avant d’entrer dans la bulle, les Cats avaient des problèmes en désavantage numérique. La tendance s’est poursuivie lors des trois premiers matchs dans l’environnement protégé avec 4 buts accordés en 12 occasions. Puis, la situation s’est replacée pour les trois derniers matchs avec aucun but accordé en sept tentatives pour les adversaires.

«En prenant moins de punitions, on donne moins de chances et les gars sont moins fatigués, ajoute Choules. Mais on a fait beaucoup d’ajustement avec des vidéos. On a donné aussi un coup de fil à Pascal Dupuis qui nous a aidés un peu. Mais c’est une affaire d’équipe.»

Pour l’entraîneur, Ponomarev a été constant dans la bulle, mais il a bien aimé le travail de William Veillette. «J’ai donné un challenge à William avant la bulle, je pense qu’il a monté son jeu. Il a été excellent dans les deux sens de la patinoire. Ç’a été notre meilleur joueur selon moi.»

«Notre objectif avant d’arriver ici c’était d’être en haut de .500. Mais on s’est dit après trois défaites qu’on pouvait repartir avec une fiche de .500. On est content de notre performance globale. C’était spécial d’entendre Ron me nommer comme meilleur joueur dans la bulle. Quand Mavrik est parti, il m’a dit que j’aurais un rôle plus important, je pense que j’ai saisi mon occasion en travaillant fort pendant les six matchs. Je suis content de la relation que j’ai avec Ron», affirme William Veillette.

Le meilleur pointeur au cours des six matchs a été Xavier Bourgault avec 4 buts et trois passes.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires