Raphaël Tremblay continue de grimper les échelons

Patrick Vaillancourt pvaillancourt@icimedias.ca

Raphaël Tremblay continue de grimper les échelons
Sur la photo, Raphaël Tremblay, Thomas Lauzon, Pierre-Olivier Roy, Justin Lapointe, Jacob Lepage, et l'entraîneur Jean-Sébastien Roy. (Photo : courtoisie Curling Québec)

SHAWINIGAN.  Le curleur shawiniganais Raphaël Tremblay poursuit sa progression avec Curling Québec. Âgé de 15 ans, il participera aux Jeux du Canada du 18 février au 5 mars prochain, en plus de représenter le Québec aux Championnats canadiens des moins de 18 ans du 5 au 11 février à Timmins en Ontario.

Le jeune curleur s’est fait remarquer l’an passé alors qu’il a fait partie de l’équipe du Québec pour les championnats canadiens des moins de 21 ans… à 14 ans

Au cours de l’été dernier, Raphaël et 80 autres curleurs masculins et féminins ont pris part à un camp de sélection mis de l’avant par Curling Québec, en fin de former les équipes parfaites en vue des Jeux du Canada qui ont lieu aux 4 ans. La mère de Raphaël l’a encouragé à se présenter, et il a été sélectionné par le nouvel entraîneur du Québec, Jean-Sébastien Roy, qui a participé à deux reprises au Brier. « Je voulais aller au camp de sélection pour m’améliorer, et finalement ça viré que ça marché. Je me suis fait connaître l’an passé en participant aux Canadiens des moins de 21 ans, alors je croyais quand même en mes chances », raconte le Shawiniganais.

Depuis l’été, il est le capitaine de l’équipe Québec en compagnie de Thomas Lauzon (Buckingham), Pierre-Olivier Roy (Gatineau), Justin Lapointe (Québec) et Jacob Lepage (Baie-Comeau).

« Ce n’est pas la même équipe que l’an passé. Au camp de sélection, l’entraîneur a pris les cinq personnes pour former la meilleure équipe, et j’ai été sélectionné. On est ensemble depuis le mois d’août dernier, et on ne se connaissait pas. On s’entend vraiment bien par contre autant sur les glaces que hors glace », exprime l’adolescent de 15 ans.

En décembre dernier, le quintette a remporté un tournoi provincial chez les moins de 21 ans, alors qu’ils sont tous âgés de 15 à 17 ans. D’ici deux semaines, ils tenteront de gagner l’une des deux places disponibles pour représenter le Québec lors des championnats canadiens des moins de 21 ans.

En étant capitaine, il dirige ses coéquipiers et ils lancent les dernières pierres d’un bout, ce qui ajoute de la pression sur le jeune homme. « Je n’étais pas skip au début et je ne voulais pas jouer skip non plus. On a essayé des positions, et ça commencé à marcher dans l’équipe quand je suis tombé skip, alors l’entraîneur Jean-Sébastien m’a laissé la position de capitaine. Je ne le connaissais pas en personne, et il est l’un des meilleurs entraîneurs que je pourrais avoir en ce moment. Il nous pousse et il est très bon pour nous ramener mentalement, il est aussi très bon techniquement. »

Et les objectifs? « Honnêtement on veut faire de notre mieux, réussir le plus de pierres possible et maximiser les pierres. On aimerait bien se qualifier aussi pour participer aux championnats canadiens des moins de 21 ans. »

Et l’école dans tout ça? Ça peut être difficile de concilier les études et le sport surtout en n’étant pas dans un programme. « Ça se passe bien pour vrai. Je me suis entendu avec mes professeurs et ils savent que je peux manquer des cours. Ils sont compréhensifs, ils m’aident en m’envoyant des capsules. Quand je pars pour une semaine, je vais les voir avant, ils m’expliquent la matière, ils me donnent les travaux et je les fais là-bas. Je suis content de mes résultats », affirme Raphaël.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires